Limoges CSP. "Coupable d'être le gendre" : le directeur commercial du Limoges CSP annonce son départ du club

Dans un long message sur sa page "Linkedin", Guillaume Lanave annonce qu'il quitte le club limougeaud au 30 juin prochain après quatre saisons à la tête de la direction commerciale. Contacté par téléphone, l'intéressé nous a confirmé qu'il validait ses propos, mais a décliné notre demande d'interview. Didier Jamot, président du Limoges CSP nous répond.

"Je n’entrerai pas plus dans les détails, mon rôle de directeur commercial se cantonnant aux entrées d’argent du club et non à ses sorties : objectif validé." C'est un communiqué qui sonne comme une réponse aux attaques et aux rumeurs. Sur sa page de profil LinkedIn, Guillaume Lanave publie, ce lundi 5 février, un long message dans lequel il précise qu'il quittera le club en fin de saison, le 30 juin 2024.

Un texte intitulé "Coupable d'être le gendre", faisant référence à son statut de beau-fils de Céline Forté, propriétaire du club. Un texte où il précise qu'il est temps pour lui de "de passer la main et de laisser le service commercial prendre un nouveau souffle, préservé du regrettable et injuste tumulte lié à ma situation familiale."

Dans ce communiqué, ce dernier fait le bilan de ses quatre années passées en tant que directeur commercial, avec, selon ces termes, "des résultats en hausse de près de 30%". Il évoque également "l’objectif en termes de produits a été rempli et le chiffre sponsoring a surplombé les résultats antérieurs réalisés par le LIMOGES CSP, comme annoncé cet été dans un communiqué publié par le club."

Contacté par téléphone, l'intéressé nous a confirmé qu'il validait ses propos, mais a décliné notre demande d'interview, laissant le soin à son président de répondre à nos interrogations sur ce post pointant les responsabilités de chacun dans la gestion du club.

Ce lundi après-midi, Didier Jamot, président du Limoges CSP, réagit : "c'est un choix et demain, il fera ce qu'il voudra. Mais c'est quelqu'un qui a fait quand même du bon boulot. Il prend une autre direction. Moi, je lui souhaite bonne chance."

À lire aussi : "Une implosion ne m’étonnerait pas" : le Limoges CSP, de crise en crise

Guillaume Lanave aborde également dans son texte la question financière :  "Un rapide coup d’œil sur la ligne des charges permet de cerner le réel problème : un manque de maîtrise des dépenses. Alors que le budget initial déposé à la LNB s’élevait à un peu moins de 6,5 millions d’€, le club a réellement dépensé 7,4 millions d’€ ; soit un différentiel de près de 900k€. En effet, loin de moi l’idée de désigner un coupable : la saison est passée, le Président, le Directeur général et le comptable de l’époque ont démissionné, les actionnaires ont assumé, le club est toujours debout, et il est d’ailleurs aujourd’hui à un tournant décisif pour son avenir. Nous nous devons de le prendre tous ensemble." 

À lire aussi : Basket. "Laissez-nous le temps" : 2024, année décisive pour le Limoges CSP

Le Président du Limoges CSP, à la question 'le CSP est-il au bord du dépôt de bilan', répond : "Non. Aujourd'hui, on travaille à améliorer la gestion. 85 % des clubs sont déficitaires en Pro A et en Pro B avec un déficit moyen d'à peu près 1 million 600 mille euros. Nous, on se rapproche d'un travail à l'équilibre pour cette saison. J'espère qu'on va y arriver." 

"Aujourd'hui les partenaires, je les remercie (...) ainsi que les collectivités que je rassure devant vous aujourd'hui. Il n'y aura pas de soucis. On a rencontré la mairie et on va rencontrer bientôt le département pour présenter nos comptes", ajoute Didier Jamot.

Le reportage ci-dessous : 

durée de la vidéo : 00h01mn47s
CSP : démission de Guillaume Lanave et réaction du club ©Margaux Blanloeil et Rémi Carton - France 3 Limousin


L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité