De Limoges à Chicago #2 : barbecue à l'américaine

© Armelle CUVILLIER
© Armelle CUVILLIER

Jusqu'au 29 mai 2015, 5 entreprises de Limoges sont à Chicago pour nouer des contacts et rechercher de nouveaux marchés. Une aventure que nous suivons chaque jour avec Armelle Cuvillier, la directrice scientifique de B Cell Design.
Au menu du jour : petite nuit et barbecue à l'américaine...

Par Hélène Abalo

Voici le compte-rendu envoyé par Armelle Cuvillier sur la journée du Lundi 25 mai  :

5h00, au petit matin à Chicago :

"En raison du décalage horaire, ma nuit était terminée dès 5 :00 du matin. C’est en rejoignant mes camarades limougeauds que j’ai pu voir que cela avait été le cas pour tout le monde. Chacun a occupé ses premières heures de la journée différemment : certains sont partis à la découverte d’un Chicago très matinal, d’autres ont travaillé, communiqué avec la France qui en était déjà au déjeuner de midi, d’autres encore se sont dépensés dans la salle de sport de l’hôtel…à chacun sa façon !

Après un petit déjeuner typiquement américain, par ce qu’il faut aussi s’immerger dans la culture locale (pancakes, bacon et œufs brouillés),  nous partons à la découverte de la ville. Le but de cette mission n’est évidemment pas de faire du tourisme, nous sommes tous là pour développer notre « business » mais on est là aussi pour s’intégrer à un groupe de personnes, travaillant dans des domaines différents, qui n’auront que peu d’occasions de se rencontrer par ailleurs, mais qui, l’espace de quelques jours vont partager, échanger, discuter simplement. L’idée est bien de donner une dimension humaine à notre projet, de donner un visage à nos entreprises qui sont souvent connues que par leur nom.  Et pour cela, il n’y a pas d’autres moyens que de partager des petits moments insignifiants: s’être trempé ensemble sous une pluie battante dans les rues de Chicago pour prendre en photo la Trump Tower, avoir attendu une heure dans un restaurant ou partagé un hot-dog pas forcement très bon, etc… juste une dimension humaine !

 / © Armelle CUVILLIER
/ © Armelle CUVILLIER


On peut mesurer l’attachement à un projet par le niveau d’implication personnelle qu’on lui accorde, et être invité par David Baker, le Directeur de l’Illinois Institute of Technology, chez lui pour un barbecue à l’Américaine en est une des preuves.  Il a tenu à cuisiner lui-même pour nous préparer le véritable « hot-dog de Chicago » et le « Hamburger de l’Illinois ».Cela peut paraitre sans grande importance mais  aux Etats-Unis, entrer dans la sphère privée alors que l’on peut facilement rester sur un plan purement professionnel « business », en dit long sur sa volonté de construire une relation forte avec nous. En retour, on sent un vrai enthousiasme de l’ensemble des participants limougeauds : on se sent attendus, bien accueillis, il y a un mot pour chacun, que l’on soit porteur de projet ou dirigeant d’une société mature, que l’on soit un élu ou un journaliste, que l’on soit de Limoges Métropole, de l’Avrul ou d’Ester, chacun à sa place dans le groupe. Et si l’on doit se projeter dans l’avenir pour imaginer travailler voire s’installer aux Etats-Unis, c’est plus facile de le faire dans une ville dans laquelle on se sent bien dès le début !"

A lire aussi

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus