• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Décès de François Peyrout, peintre de la rue de la Boucherie à Limoges

François Peyrout aimait peindre devant son échoppe, rue de la Boucherie. / © France 3 Limousin
François Peyrout aimait peindre devant son échoppe, rue de la Boucherie. / © France 3 Limousin

Cette figure du quartier des Halles à Limoges est décédée ce matin à l'âge de 66 ans. Guéri d'un cancer en 2012, il avait effectué un pèlerinage de six mois sur le chemin de Compostelle avec son âne Béru.

Par Gwenola Beriou

Dans le quartier des Halles à Limoges, tout le monde le connaissait.
François Peyrout peignait souvent dehors, devant son atelier rue de la Boucherie, sous le regard intrigué des passants.

La maladie, puis le pélerinage

En 1999, un cancer des os lui est diagnostiqué. Il passe deux ans dans un fauteuil, les médecins lui annoncent qu'il ne remarchera jamais.
En 2012, il en guérit miraculeusement.
Il décide alors, comme il se l'était juré s'il remarchait un jour, de rallier à pied Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne, accompagné de son âne Béru.
Il effectuera ce pèlerinage entre avril et octobre 2010, et reviendra amaigri de 25 kgs.
Depuis, le cancer l'avait rattrapé.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le prix Maison Rouge à Biarritz

Les + Lus