Cet article date de plus de 9 ans

De Limoges à Compostelle: le peintre atteint d'un cancer a réussi son pari

C'est en avril dernier que commence l'aventure de François, accompagné par son âne Béru. Après avoir résisté à la maladie cet artiste bien connu à Limoges est parti pour Saint-Jacques.
Quartorze ans plus tôt, son pronostic vital était engagé. Les médecins lui donnaient peu d'espoir car il était atteint d'un cancer. Il s'était promis de prendre le chemin de Compostelle s'il s'en sortait. Promesse tenue. Non seulement il a quitté Limoges au début du printemps, mais il est arrivé à destination juste au début de l'été. Il a parcouru près de 2400 km en compagnie de son animal familier.

Même parmi ses proches, peu de gens le croyaient capables d'arriver au bout du périple. A Saint-Jean-de-Port, au pied des Pyrénées, François s'est retrouvé bloqué pendant plusieurs jours. Mais c'était son âne qui refusait d'avancer... Joint par un journaliste de France 3 Limousin, il fait part de ses émotions par téléphone dans la vidéo ci-dessous:

Un malade atteint d'un cancer effectue le pélerinage de Limoges à Compostelle
Et ce n'est pas fini. Car François a décidé de reprendre le chemin pour rentrer par la voie du Nord, c'est-à-dire par le chemin qui longe la côte espagnole. Et l'oeil du peintre reste en éveil: "des paysages magnifiques qu'on ne voit pas quand on est en voiture... à pied on découvre autre chose..." Chapeau, l'artiste!


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société