Décès de Jean Piat, monstre sacré du théatre, amoureux du Limousin

Jean Piat / © MaxPPP
Jean Piat / © MaxPPP

Le comédien Jean Piat s'est éteint mardi, 18 septembre 2018, à l'aube de ses quatre-vingt-quatorze ans. Dans les années 70, le comédien avait eu un coup de coeur pour le Limousin, il avait acquis une propriété à Dieulidou, en Haute-Vienne.

Par MF Tharaud, avec AFP

Au théâtre, il avait prêté ses yeux bleus et sa voix chaude à Cyrano de Bergerac, à la télévision, il avait incarné le cruel Robert d'Artois, tout de rouge vêtu, dans "Les Rois maudits", feuilleton qui a marqué les mémoires. 

Le comédien Jean Piat est décédé mardi soir à Paris, il aurait eu quatre-vingt-quatorze ans dimanche. 
               
Jean Piat a consacré soixante-dix ans de sa vie au théâtre, à la Comédie française dont il était sociétaire honoraire puis, sur les planches du théâtre de boulevard. 

"Je joue, parce que quand je ne joue pas, j'ai l'impression d'être privé de dessert!", disait-il à quatre-vingt-dix ans passés, l'oeil toujours pétillant.
               
Disparition de Jean Piat
Jean Piat s'est éteint le 18 septembre 2018 à l'laube de ses 94 ans. Il était un homme de théâtre très connu du grand public. Notamment pour son rôle de Robert d’Artois dans le feuilleton télévisé Les Rois maudits diffusé en 1972. Jean Piat était une référence dans le monde du théâtre et de la télévision. Il avait d'ailleurs été fait officier dans l’ordre des Arts et des Lettres.  - France 2 - C. Sergent / I. Baechier / C. Germaun

Jean Piat s'est éteint huit mois après sa compagne, la romancière et comédienne Françoise Dorin dont il partageait la vie depuis 1975. 
Le couple avait deux filles.

Né dans le nord de la France, Jean Piat avait eu un coup de coeur pour le Limousin.

Il y a plusieurs années, il avait acquis une propriété à Dieulidou, un hameau situé à mi-chemin entre Saint-Junien et Oradour-sur-Glane, en Haute-Vienne. 
Une résidence secondaire où le comédien et son épouse venaient régulièrement.

A la fin des années 70, l'une de leurs filles s'était mariée en l'église de Javerdat.

Ces venues étaient plus rares ces dernières années. Sa disparition fait remonter les souvenirs à la surface. Jean Piat, un homme simple avec les autres à l'image du plat qu'il adorait commander à l'auberge : l'omelette aux cèpes. 
 
L'attachement de Jean Piat au Limousin
Le Limousin était sa terre d'adoption de Jean Piat. Il possédait une résidence à coté d'Oradour-sur-Glane. Marie Laure Lejeune et Valérie Agut ont rencontré celles et ceux qui l'ont côtoyés....

 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Santé Landes : le dispositif bientôt étendu à toute la Nouvelle-Aquitaine

Les + Lus