À la découverte du tchoukball

En France, il existe 15 clubs de Tchoukball. / © F3 Limousin
En France, il existe 15 clubs de Tchoukball. / © F3 Limousin

Le Tchoukball, une discipline ludique et bourrée de belles valeurs ! Des ados des quartiers de Beaubreuil, de La Bastide et des Portes Ferrées à Limoges s'y essaient pendant les vacances scolaires grâce à l'association limougeaude l'ALSEA.

Par Mary Sohier

Le tchoukball, ce mot ne vous dit sûrement rien. Et pourtant, c'est l'une des activités phares du moment à Limoges. C'est un sport dérivé du handball et du volley-ball qui se joue à 7 contre 7.
Le but ? Faire rebondir le ballon sur le trampoline et que l'adversaire ne le rattrape pas. 

Pendant les vacances solaires, plusieurs jeunes issus des différents quartiers de Limoges découvrent ce sport suisse avec l'association limougeaude l'ALSEA. "On n'a pas forcément l'occasion de se rencontrer en dedors de ce sport. Ça nous permet d'échanger avec d'autres quartiers", raconte Youssra, 13 ans.

Un sport plein de valeurs


Cett activité interdit le contact. Il demande de développer un esprit collectif, car seulement trois secondes sont tolérées pour donner la balles et trois passes maximum doivent être effectuées avant de tirer. Et particularité du Tchoukball : c'est l'un des rares sports mixtes.

Plus que les règles, ce sont les valeurs de ce sport que les animateurs veulent transmettre aux jeunes : "On ne parle pas de jouer contre une équipe, mais jouer avec une équipe. C'est la rencontre des personnes, le respect de l'adversaire, la mixité dans les équipes, des moments de partage... Le Tchoukball est un support à la rencontre de l'autre", explique Victor Vanderf, éducateur socio-sportif et membre de l'association Unis Vers Tchouk.

Pour ces jeunes de 13 à 18 ans, l'aventure du Tchoukball continue mardi 17 avril et jeudi 19 avril. 

À la découverte du Tchoukball
Le Tchoukball, une discipline ludique et bourrée de belles valeurs ! Des ados des quartiers de Beaubreuil, de La Bastide et des Portes Ferrées à Limoges s'y essaient pendant les vacances scolaires. Interlocuteurs : des jeunes et Victor Vanderf, éducateur socio-sportif. - Reportage de Mary Sohier, Valérie Agut et Antonio Dos Santos.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Limoges : cinq nouvelles rames pour la liaison SNCF avec Bordeaux

Les + Lus