Enseignement des mathématiques : opération réussie à Limoges

Le mathématicien et député LREM Cédric Villani présente, ce lundi 12 février 2018, son rapport sur l'apprentissage des math à l'école. Rendre plus attractive cette discipline mal-aimée ? C'est déjà le cas au collège Albert Calmette de Limoges.

© pixabay
C'est une liste de 21 mesures qui figure dans ce rapport. Le mathématicien Cédric Villani (originaire de Brive) et Charles Torossian, inspecteur général de l'Éducation nationale planchent depuis l'automne sur des pistes pour améliorer le niveau des élèves français en mathématiques. Il est vrai que le constat actuel n'est pas brillant. Les deux auteurs disent notamment avoir "très vite identifié un grand désarroi à tous les niveaux des professeurs, du primaire au secondaire, aux formateurs dans les écoles du professorat (Espe)".
 
Parmi les pistes explorées : proposer à toutes les écoles un équipement de base, accompagné de tutoriels, qui favorise la manipulation d'objets réels ou virtuels. C'est exactement ce qui est déjà mis en place, par exemple, au collège Albert Calmette de Limoges en Haute-Vienne.

"Ils aiment raisonner, calculer, poser des questions, le tout c'est de leur montrer que cela a un rapport avec les mathématiques"explique Delphine Vialle, enseignante de mathématiques.

Manipuler une montre, observer un chronomètre pour définir le nombre de battements de cœur par minute, cela peut paraître évident, mais c'est surtout du concret pour ces enfants qui découvrent également la richesse du travail en groupe.

 Les mathématiques, ça peut nous servir plus tard, pour faire les courses ou dans notre travail

Gagner en autonomie, seul ou à plusieurs, c'est enfin permettre de réfléchir et de structurer son esprit, belle vocation des mathématiques

 
Comment faire aimer les mathématiques ? Exemple à Limoges

►Quel est votre niveau en math ?

QUIZ. Addition, multiplication... Avez-vous encore le niveau d'un élève de CM2 en maths ?

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société