Finale de la Coupe du monde : où étiez-vous il y a 20 ans ?

Il paraît que "tout le monde" se souvient où il se trouvait le soir du 12 juillet 1998 lorsque la France a remporté la Coupe du monde de football face au Brésil. Nous avons voulu vérifier dans les couloirs de France 3 Limousin...

© PASCAL GEORGE / AFP
Évidemment que tout le monde se souvient où il se trouvait le 12 juillet 1998 ! Qu'ils aiment le foot ... ou pas, chacun a un souvenir précis de cette soirée lors de laquelle la France à remporter la Coupe du monde de football face au Brésil. Enfin... Il paraît !

Nous avons mené l'enquête auprès de nos collègues de France 3 Limousin. Où étaient-ils ? Que faisaient-ils ? Et que feront-ils ce dimanche 15 juillet 2018, 20 ans après, alors que la France tentera de décrocher le titre contre la Croatie ? 


Thomas

-1998 : "J'étais journaliste-stagiaire à Angers pour le journal Ouest-France. J'avais pour mission de faire des photos et de glaner des infos. J'ai un souvenir de frustration car j'allais de bar en bar et je n'ai quasiment rien vu du match..."

-2018 : "Cette année, je suivrai la rencontre avec mes enfants. J'ai acheté deux drapeaux bleu-blanc-rouge ! "



Nassuf

-1998 : "Originaire de Mayotte, c'était ma première année en France métropolitaine et j'étais à Marseille ! C'était magique, dans cette ville de Zidane qui vibrait pour le foot. On était comme possédés. Il y avait des embrassades. Un moment extrêmement fort."

-2018 : "Dimanche, je suivrai le match avec mes trois filles âgées de 7,10 et 14 ans. Je crois qu'elles sont tricolores jusqu'au bout des ongles !"



Denis

-1998 : "J'étais dans les rues de La Rochelle pour fêter la victoire. J'ai le souvenir d'une épaule douloureuse car j'étais en voiture et j'avais sorti mon bras par la fenêtre et quelqu'un m'a pris la main... Aïe. Nous avions suivi le match à la maison. Nous étions une trentaine. C'était de la folie."

-2018 : "Dimanche, je travaille... Je ne sais pas ce que l'actualité me réserve."
  

Laetitia

1998 - 2018 : "Je ne me souviens pas où j'étais il y a 20 ans. J'aime le foot, mais je suis incapable de rester assise dans mon canapé plus d'une heure... Je m'ennuie ! "



Christophe

- 1998 : "J'étais sur l'Ile d'Arz dans le Morbihan. On a fait la fête avec les insulaires. Je me souviens d'avoir pris le solex de mon frère à 3 heures du matin avec un drapeau français dans la main. Un comble quand on sait que je déteste le foot !"

-2018: "Dimanche, je reçois pas mal de monde à la maison. Ceux qui voudront regarder le match le pourront !"



Dominique

-1998 : "Je n'ai pas regardé France - Brésil. Je ne me souviens absolument pas où j'étais."

-2018 : "Dimanche, je serai sur la route. L'avantage ? Il n'y aura personne !" 
Où seront les habitants de Limoges et de Brive pour la finale ?

Éric

-1998 : "J'étais en Haute-Vienne à l'anniversaire d'un copain. Je jouais de l'accordéon. Je n'ai absolument pas vu le match et je n'ai pas vraiment de regret !!"

-2018 : "Dimanche ? Je pars en vacances."
 


Cécile

1-1998 : "J'étais en Dordogne avec des amis. J'ai regardé le match mais ça ne m'intéresse pas, même si je suis contente de voir les gens heureux !"

-2018 : "Dimanche, j'en profiterai pour aller me balader. Il n'y aura personne sur les chemins. "



Chantal

-1998 : "J'étais à 3 000 mètres d'altitude en Montagne, sans télé. J'ai entendu la clameur venant de la vallée."

-2018 : "Cette fois-ci, je vais regarder avec les enfants. Ils sont accros !"



Marion

-1998 : "J'étais en Martinique. C'était l'après-midi et je travaillais. J'ai quand même pu suivre la rencontre."

-2018 : " Dimanche, je travaille aussi... c'est la fatalité ! Mais j'essaierai de jeter un oeil..."



Gérard

-1998 : "Je rêvais d'aller faire la fête en ville avec mes copains mais il y a des priorités : je suis resté à la maison avec ma femme qui attendait notre premier enfant."

-2018 : "Dimanche, nous prenons la route des vacances mais tout est organisé pour que nous arrivions à destination pour le début de la rencontre. Nous regarderons le match en famille avec nos enfants, dont l'un, vous l'avez compris, va avoir 20 ans cette année, évidemment ! "



Sylvain

-1998 : "C'était mon job d'été. J'étais à La Rochelle. J'ai pu regarder la deuxième période."

-2018 : "Dimanche, c'est l'anniversaire de ma soeur. Nous allons regarder le match entre le gâteau et les bougies !"



Thibault

-1998 : J'avais 5 ans, je ne me souviens pas... ( no comment !)

 


 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe du monde de football football sport souvenir histoire sorties et loisirs