Handball : Luc Abalo ne signera pas à Limoges

La rumeur a couru en ville, savamment entretenue par le LH87, nouvellement promu en Starligue. Pas d'international Français donc, mais un Slovène lui aussi de haut niveau.
En un tweet bien senti, le LH et son responsable des réseaux sociaux ont réussi un joli coup de com'. Hier, 19 avril, était donc annoncée sur le compte officiel du club, l'arrivée d'une recrue hors norme. Un "international ayant participé à l'Euro 2020" et dont le nom de famille comporte "5 lettres, dont un A et un B..." Aussitôt, le sang des amoureux de hand n'a fait qu'un tour, il s'agissait forcément de la légende vivante Luc Abalo, justement à la recherche d'un ultime défi en club.
 

Exactement l'effet recherché par le LH, qui revendique totalement cette petite astuce bon enfant. "Dès la publication, ça a fait parler, et certains téléphones ont bien chauffé ! On savait que ça allait mordre, tout collait. Il faut bien rigoler un peu pendant cette période compliquée, et on s'est effectivement bien marrés !"

Car, comme annoncé ce lundi matin, l'heureux élu se nomme en fait Igor Zabic, pivot slovène de son état. "Bon aujourd'hui il y a des gens qui doivent m'insulter", sourit l'auteur de la blague, pas peu fier de son effet. "Mais l'essentiel était de générer du flux, de faire parler et de garder le contact avec nos supporters."

Cela dit, certains internautes plus malins avaient flairé le piège, l'un d'eux ayant même posté un article d'un journal polonais annonçant le transfert du joueur du Wisla Plock. "Sauf que l'article une fois traduit était suffisamment ambigu pour que les questions demeurent."

Pas de Luc Abalo donc, l'ailier droit double champion olympique étant totalement inaccessible pour les finances limougeaudes. "On cherche juste à se maintenir en Starligue, pas à gagner la Ligue des Champions ou à concurrencer le PSG." Le club parisien, où jouait Abalo, évolue en effet dans une tout autre sphère financière. "Ils sont hors marché, y compris au niveau européen. Même si Luc avait divisé son salaire par 5, il aurait fallu vendre la moitié de la ville pour le payer", rigole-t-on encore à la communication du LH87.
 

Un recrutement quasi bouclé


Malgré une légère déception peut-être, les supporters limougeauds pourront se consoler avec Igor Zabic, une vraie bonne pioche à l'échelle de la D1. Le colosse de 27 ans, (2m01, 110 kg) a terminé 4e de l'Euro avec la Slovénie, et joue la Coupe d'Europe depuis plusieurs saisons. C'est son compatriote Dragan Gajić, autre recrue du LH qui a mis en contact les deux parties, pour un contrat en réalité signé dès le mois de janvier. 
 

Avec la signature annoncée également ce matin, 20 avril,  de l'arrière gauche Romuald Kolle, en provenance de Saran (Proligue), le LH en est à 5 arrivées et a quasiment bouclé son recrutement, "sauf énorme opportunité suite à une éventuelle faillite d'un club étranger". Il y aura donc peut-être encore des "affaires" à saisir, notamment un ailier ou arrière droit (tiens, tiens, revoilà l'hypothèse Luc Abalo...), pour faciliter l'opération maintien. Sinon le club misera sur la mise en place de son nouveau centre de formation pour alimenter son équipe première en joueurs du cru dans les années à venir.

Sans oublier de continuer à sourire, surtout pendant ce confinement qui éloigne tout le monde des salles de sport.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
limoges hand 87 handball sport