Haute-Vienne : les entreprises de nettoyage peinent à embaucher des agents

Six mois après le début de l'épidémie du coronavirus, les entreprises de nettoyage ne connaissent pas la crise. En Haute-Vienne, certaines entreprises peinent même à embaucher.

Les entreprises de nettoyage ont davantage de demandes depuis le début de la crise sanitaire.
Les entreprises de nettoyage ont davantage de demandes depuis le début de la crise sanitaire. © CC
Face à la situation sanitaire, les entreprises et les copropriétés sont nombreuses à renforcer les mesures de nettoyage dans leurs locaux. Conséquence : les entreprises de nettoyage peinent parfois à trouver un nombre suffisant d'agents d'entretien pour répondre à ces nouvelles demandes. C'est notamment le cas en Haute-Vienne.

Pierre Joquel, client d'une société de nettoyage, a demandé à ce que le nettoyage soit renforcé dans son entreprise "pour assurer les conditions d'hygiène et de sécurité pour l'ensemble des salariés face à la situation sanitaire actuelle", affirme-t-il. Il a notamment demandé à ce que l'entreprise de nettoyage prévoit un deuxième créneau sur la pause déjeuner pour nettoyer les points de contact, "les interrupteurs, les poignées de porte, les téléphones, les zones communes", détaille Pierre Joquel.

Khadjia El Bouzrati est agent d'entretien dans cette entreprise. Tous les midis, cette cheffe d'équipe nettoie les espaces communs et les points de contact. Cette nouvelle tâche ne lui rajoute par beaucoup de travail, assure-t-elle, une fois qu'elle en a pris l'habitude. Toutefois, cela augmente son temps de travail. Comme Khadija, 15% des salariés de cette entreprise de nettoyage ont vu leur temps de travail augmenter. 

Difficile de trouver les bons profils

Audrey Pons, responsable d'une entreprise de nettoyage à Limoges, admet qu'elle a rencontré des problèmes pour recruter de nouveaux employés. Elle a eu du mal à trouver les bons profils. "Certaines personnes avaient peur, ce qu'on peut tout à fait concevoir", explique-t-elle. Elle poursuit : "Il y avait des gens qui ne voulaient pas intervenir de peur de se mettre en danger. Alors que le danger était bien calculé et maitrisé."

La responsable est tout de même parvenue à doubler les effectifs de l'entreprise depuis le confinement. Cela lui arrive encore régulièrement de chercher des personnes pour compléter son équipe pour répondre aux besoins de ses clients.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société entreprises économie emploi