Immobilier. La location de courte durée séduit de plus en plus d'investisseurs à Limoges

durée de la vidéo : 00h03mn00s
Limoges intéresse les investisseurs en location de courte durée ©Valérie Agut / France Télévisions

Limoges n'est pas Bordeaux, mais la ville attire beaucoup de voyageurs venus pour les affaires ou pour la famille. Plus d'une centaine de logements sont mis à la disposition grâce aux plateformes de type Airbnb et Booking. De nombreux propriétaires s'adressent à des entreprises de conciergeries pour la gestion de leur bien et avoir des services sur mesure.

Louer un appartement pour une semaine, afin de passer de bons moments avec sa famille, c’est l’objectif de Kévin Médard, un locataire limougeaud rencontré ce jour-là. Le logement de trois pièces, visité à l'occasion, a tout le confort nécessaire. À 55 euros la nuit, le tarif est abordable.   

« J’ai trouvé cet appartement tout en regardant sur internet, à la recherche d'un logement le plus facile possible pour accueillir ma famille nombreuse qui vient de La Réunion. Chez moi, c'est un peu restreint, donc on préfère prendre cette option-là », explique le locataire pour justifier son choix.

 

À Limoges, de plus en plus de locations de courte durée sont mises à la disposition des voyageurs, qu’ils viennent pour affaires ou pour le tourisme.

L'appartement visité ce jour-là a été totalement rénové par son propriétaire, il a décidé de le mettre en location, mais en passant par un intermédiaire pour gérer son bien. "J’ai l’esprit tranquille par rapport aux locataires qui peuvent être en place. C'est géré via un prestataire, moi, je n'ai pas à m'occuper de la partie administrative, gestion, assurance, quand il y a des dégâts, ou ce genre de choses. Donc, j'ai vraiment une part de tranquillité dans la location d'un bien immobilier là-dessus", confie Thomas Troussard, propriétaire bailleur.

 

Mais l’esprit tranquille, cela a un coût : 25% du prix de la nuitée est reversé à la société de conciergerie. Alphino propose ses services aux propriétaires bailleurs : "Les arrivées et les départs des voyageurs, l'assistance aux voyageurs 7 jours sur 7, la partie ménage, entre chaque arrivée et chaque départ, la gestion des dégradations, il y a tout un panel dans sa globalité qui donne envie actuellement aux propriétaires de faire appel à une conciergerie", argumente Hughes-Alexandre Douvesy, co-fondateur Alphino.

 

Les entreprises prestataires de services profitent de ce nouveau marché. Leur but : obtenir la meilleure évaluation des voyageurs sur les sites. "Je regarde très souvent les annotations des voyageurs. Une bonne note, c'est l'entière satisfaction et direct, je félicite mes équipes !", se félicite Carine Paillet, gérante Clean Propreté. 

Sur Booking, Airbnb ou Abritel : 90% de ces logements sont loués grâce à des plateformes de réservation. « C’est une grosse force de frappe, on les voit comme des partenaires. Ce ne sont pas du tout des concurrents. Bien évidemment, il y a toujours une commission à travers chaque réservation, mais actuellement, on a un taux de remplissage qui ne serait pas du tout le même », insiste Hughes-Alexandre Douvesy, co-fondateur Alphino.

 

Pour Cédric Dos Santos, courtier à Limoges, investir dans un logement pour le louer en courte durée est très attractif, le taux de rentabilité dépasse les 10% et les abattements fiscaux sont incitatifs, et ce, malgré les dernières mesures du gouvernement. "Il y a de l'investissement au départ, par contre ce qu'on retrouve de vraiment d'avantageux, c'est que la partie fiscale vient un petit peu améliorer la rentabilité et l'investissement global. Ça peut changer, la fiscalité aujourd'hui n'est pas celle de demain, mais par contre, c'est quelque chose de très intéressant aujourd'hui, de louer en meublé et en courte durée.", Cédric Dos Santos, directeur de l'agence KW Limouzi.

 Avec un prix au mètre carré très abordable, Limoges offre de belles opportunités pour ce type d’investisseurs. 

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité