Le centre de Limoges s’habitue à vivre sans voiture

Publié le Mis à jour le
Écrit par François Clapeau .

Alors que la piétonnisation de la rue Jean Jaurès est annoncée dans quelques semaines, ce samedi 17 septembre est marqué par une nouvelle journée sans voiture dans tout le secteur.

Ils ont sans doute une meilleure vision de l’avenir que les adultes : les jeunes élus du Conseil municipal des enfants de Limoges organisent ce samedi 17 septembre leur 5ème journée sans voiture.

Concrètement, la circulation automobile est interrompue de 9h à 20h dans tout le centre. La carte précise est disponible sur le site de la mairie.

"Pass vélo" et expérimentations

Cette interdiction des voitures représente aussi une ouverture vers tous les autres modes de déplacement. 

L’association Véli Vélo propose par exemple de tester sa capacité à pédaler en toute sécurité, avec à la clé la remise d’un "pass vélo".

Des représentants de la TCL ou de la SNCF sont aussi sur place pour répondre aux questions pratiques des nouveaux amateurs de transports en commun.

Même le Gérontopôle Nouvelle-Aquitaine est représenté pour recueillir l’avis des passants, entendre leurs contraintes en matière de déplacements, pour ensuite mettre en place des expérimentations.

Pour le maire Emile-Roger Lombertie, il y a plusieurs enjeux : "Marcher et bouger pour sa santé, et c’est une occasion de réfléchir à comment piétonniser une partie de la ville sans enquiquiner ceux qui viennent en voiture de la campagne." 

Rue Jean Jaurès piétonne

Car il va falloir s’habituer à ces mobilités douces : à Limoges, la rue Jean-Jaurès, principal axe commerçant de la ville, va bientôt devenir piétonne. Cette décision de la mairie fait suite à une concertation au cours de laquelle environ 2.000 personnes ont donné leur avis.

78% d'entre elles étaient favorables à une piétonnisation à l'année, 15% étaient complètement défavorables et 7% demandaient une piétonnisation ponctuelle.

À compter du 25 novembre 2022, la rue sera donc fermée aux voitures, une fois encore à titre expérimental, mais pour une durée indéterminée.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité