Le parquet de Limoges fait appel dans l'affaire des yourtes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christian Bélingard
Six adultes et cinq enfants vivent dans des yourtes à Buissière-Boffy.
Six adultes et cinq enfants vivent dans des yourtes à Buissière-Boffy. © France 3

Suite à la décision de relaxe prononcée par le tribunal correctionnel de Limoges le 11 décembre 2012, le procureur de la République n'a donc pas tardé à faire connaître sa décision

Ce dossier va donc être soumis à l'examen de la chambre des Appels Correctionnels de la Cour, dans les prochaines semaines.

La veille, le tribunal correctionnel de Limoges avait donc relaxé les trois familles habitant en yourtes à Bussière-Boffy et qui étaient poursuivies pour "infraction au code de l'urbanisme" en considérant que les yourtes sont des tentes. 

Rappel
- Fevrier 2009 : le maire est condamné par le Tribunal d'instance de Limoges à inscrire 3 habitants des yourtes sur les listes électorales de la commune.
- Avril 2009 : un habitant des yourtes est relaxé au Tribunal correctionnel de Limoges, suite à une plainte du maire.
- Septembre 2011 : 2 arrêtés municipaux interdisant le camping sur la commune, sont annulés par le Tribunal admnistratif de Limoges pour abus de pouvoir.
- Juin 2012 : un 3ème arrêté interdisant le camping est suspendu par le Tribunal administratif pour atteinte aux libertés.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.