A Limoges, les avocats boycottent la rentrée de la cour d'appel

Les avocats du Barreau de Limoges boycottent la rentrée de la cour d'appel / © Jean-Martial Jonquard
Les avocats du Barreau de Limoges boycottent la rentrée de la cour d'appel / © Jean-Martial Jonquard

Nouvelle action coup de poing des avocats du Barreau de Limoges et des bâtonniers de Tulle et Brive. Ils ont refusé d'assister à l'audience solennelle de rentrée de la Cour d'appel de Limoges jeudi 17 janvier en fin de matinée.

Par Martial Codet-Boisse

Temps fort en ce début d'année 2020 au 44ème jour de mobilisation contre la réforme des retraites. Les avocats ont refusé d'assister à l'audience solennelle de rentrée de la cour d'appel de Limoges. Ils protestent contre la réforme de leur régime de retraite et sur l'état de la justice en France.

Nous manifestons pour montrer que nous sommes là et bien là, que nous ne lâcherons rien. C'est le meilleur moyen de faire remonter l'info à la Chancellerie. Nous dénonçons un manque de moyens indéniable. De plus, on a cette réforme de la procédure et des juridictions qui est très complexe, à mettre en oeuvre dans un temps record, la sécurité juridique est entamée. (Josyane Andrieu-Filliol, avocate au Barreau de Limoges)

Une nouvelle action des "robes noires" alors qu'aucun dossier n'est plaidé depuis le 6 janvier. Les avocats refusent également d'intégrer le régime de retraites universel. Avec cette réforme, ils craignent une baisse de leurs pensions, une hausse de leurs cotisations et la disparition de leur régime autonome.
Limoges, les avocats boycottent la rentrée de la cour d'appel
Nouvelle action coup de poing des avocats du Barreau de Limoges et des bâtonniers de Tulle et Brive. Ils ont refusé d'assister à l'audience solennelle de rentrée de la Cour d'appel de Limoges ce jeudi 17 janvier en fin de matinée. Entretien avec Josyane Andrieu-Filliol, avocate au Barreau de Limoges

 

Sur le même sujet

Les + Lus