• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Limoges emballe Notre-Dame pour la Monnaie de Paris

Ce n’est pas la première fois que l’imprimeur de Limoges travaille avec la monnaie de Paris / © France 3 Limousin
Ce n’est pas la première fois que l’imprimeur de Limoges travaille avec la monnaie de Paris / © France 3 Limousin

L’imprimeur GDS, situé en zone nord de Limoges, fabrique des fourreaux pour la Monnaie de Paris. Parmi ses dernières commandes, un produit exclusif en hommage à Notre-Dame de Paris, pour financer sa reconstruction.

 

Par François Clapeau

La pièce n’est pas fabriquée à Limoges. Selon la Monnaie de Paris, il s’agit d’une médaille "frappée en France dans les ateliers d’art de la Monnaie de Paris". 
La face représente la façade sud de la cathédrale : "La gravure reprend les symboles forts de l’art gothique : la gargouille, la voussure et le tympan de Notre-Dame". Le revers est une reproduction de la rosace nord.

Valeur de la médaille : 199 euros. Pour son achat, 50 euros sont reversés à la reconstruction de Notre-Dame. 

Ceux qui feront l’acquisition de cette pièce emporteront aussi avec eux un morceau de Limoges : le fourreau qui recouvre son écrin a été réalisé en zone industrielle nord de Limoges, à l’imprimerie GDS. 
Une commande originale qu’il a fallu réaliser très rapidement, suite à l’incendie de la cathédrale survenu le 15 avril 2019. 

Mais ce n’est pas la première fois que l’imprimeur travaille avec la monnaie de Paris : des fourreaux sont régulièrement réalisés, par exemple pour les 60 ans d’Astérix, ou encore plus récemment pour la coupe de monde football féminin…
 

 

La Monnaie de Paris crée et fabrique des monnaies en or, en argent ou en bronze, destinées à être conservées et collectionnées comme la pièce de Notre-Dame mais l'institution française assure aussi la fabrication des pièces de monnaie courantes depuis l'an 864.

Depuis 1973 c'est à l'usine de Pessac, en Gironde que tout se passe. L'établissement public frappe la monnaie française (euros français), mais également des monnaies étrangères.
 
La frappe de la Monnaie à Pessac
Ici c’est le royaume des monnaies : de toutes les latitudes, de tous les continents, et de toutes les langues, dont le Franc Pacifique.





 

Sur le même sujet

Réaction du directeur

Les + Lus