Limoges : le LH l'emporte, le CSP est défait

Publié le
Écrit par Cécile Gauthier
Rastko Stefanovic, nouvel entraîneur du Limoges handball
Rastko Stefanovic, nouvel entraîneur du Limoges handball © Nicolas Chigot - France Télévisions

Hier soir, vendredi 12 novembre 2021, le Limoges Hand a gagné 32-26 face à Saran. Dans le même temps les joueurs du CSP sont allés perdre 80-74 à Levallois.

À Beaublanc, le public du handball est presque aussi enflammé que celui du basket. Et ce vendredi 12 novembre 2021, le limoges handball a su satisfaire ses supporters en montrant de l'envie et de l'intensité face à une équipe de Saran avant-dernière au classement.   

Après les deux derniers matches perdus, dont une défaite frustrante de deux points à Chartres, les Limougeauds avaient grand besoin de se racheter..
Le contexte n'était pourtant pas facile ces derniers jours avec un changement soudain d'entraineur. La très bonne nouvelle, c'est que le nouveau coach, Rastko Stéphanovic, semble satisfait de son bapteme du feu à Limoges : "On a fait la différence parce qu'on a joué ensemble. Ensemble en défense et en attaque. Et ça c'est très important pour la suite. C'est un club qui va grandir et devenir très grand, je le dis depuis que je suis arrivé. "

Résultat, Limoges mène déjà 16-10 à la mi-temps. Aucune concession durant la seconde période et un Dragan Gajic en très grande forme, 14 buts durant la rencontre. Après cette troisième victoire en championnat, le LH remonte à la dixième place, et se déplace samedi prochain à Toulouse (11ème).

Dans le même temps hier soir le Limoges CSP jouait pour la 11ème journée de championnat à Levallois, une rencontre qui s’est soldée par une defaite des limougeauds 80à 74. Le Limoges CSP est actuellement 13ème du championnat. Prochain match, vendredi 19 novembre chez Champagne-Basket.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.