Limoges : un professeur du collège Léon Blum meurt de la Covid-19, une cellule psychologique mise en place

Un enseignant du collège Léon Blum, à Limoges (Haute-Vienne) est décédé, ce jeudi 12 novembre, après avoir contracté le coronavirus. Une cellule psychologique a été mis en place.
Le professeur décédé de la Covid-19, jeudi 12 novembre, enseignait au collège Léon Blum à Limoges, en Haute-Vienne.
Le professeur décédé de la Covid-19, jeudi 12 novembre, enseignait au collège Léon Blum à Limoges, en Haute-Vienne. © Robin Spiquel/France3 Limousin
Un professeur de technologie du collège Léon Blum, à Limoges (Haute-Vienne) est mort, ce jeudi 12 novembre au matin, des suites de la Covid-19. Il exerçait depuis plus d'une trentaine d'années au sein de l'académie.

Le rectorat de l'académie de Limoges a mis en place, dès hier matin après la nouvelle de son décès, un dispositif d'appui et d'écoute d'une cellule psychologique dédié aux enfants et aux membres du personnel.

Le conseiller technique établissements et vie scolaire au rectorat, Marc Bartoli, et l'inspectrice d'académie, Jacqueline Orlay, s'étaient rendus sur place hier matin pour être au soutien des professeurs.

L'académie n'a pas souhaité donné davantage d'informations et tient à respecter la douleur de la famille.

Le virus toujours très actif en Haute-Vienne

Le professeur aurait été âgé d'une soixantaine d'années et aurait contracté la maladie lors de la deuxième semaine des vacances de la Toussaint.

Le virus circule toujours activement dans le département de la Haute-Vienne. Ce jeudi 12 novembre, selon les données de Santé Publique France, le taux d'incidence était de 283,7 pour 100 000 habitants. Dans la région Nouvelle-Aquitaine, ce taux est de 281,5.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation