L'AVEC en Limousin partiellement reprise par une association de Saintes

© Céciles Descubes - France 3 Limousin
© Céciles Descubes - France 3 Limousin

L'agence de valorisation de l'économie de la culture, basée à Limoges, enfin sauvée ! Pas totalement, car l'APMAC va reprendre tout le parc matériel de l'AVEC. Mais seulement 3 des 17 salariés seront repris. Un comité de suivi avec la Région devra déterminer l'avenir des 14 autres salariés. 

Par Angélique Martinez

Quel avenir pour l'AVEC ?

En janvier 2018, l'APMAC de Saintes reprendra le parc de matériel de l'AVEC en Limousin et ses trois salariés techniques aux mêmes conditions de salaires, selon Didier Simon, directeur de l'AVEC. 
L'APMAC c'est l'association d'accompagnement technique de projets culturels. En début d'année, cette association pourra créer sa première antenne à Limoges
L'objectif de cette opération est de maintenir l'activité de location de matériels scéniques à tarifs préférentiels.

Que vont devenir les 14 autres salariés de l'AVEC ?
Un comité de suivi avec la Région doit se dérouler jeudi 14 septembre. L'objectif est d'envisager un éventuel reclassement par le biais de l'agence culturelle de Poitiers, qui pourrait créer une antenne à Limoges et reprendre ainsi quatre anciens salariés de l'AVEC. Cinq autre salariés pourrait intégrer des nouvelles missions numériques afin peut-être de conserver le site internet culture-en-limousin.fr et Géoculture.

Les salariés restant vont peut-être pouvoir intégrer différents services de la Région ou négocier leurs départs volontaires. On en saura davantage après le comité de suivi de jeudi prochain. 

Pourquoi l'AVEC n'est-elle plus financée par la Région Nouvelle Aquitaine ?

La fin de l'AVEC avait été annoncé lors du conseil de surveillance du 3 mai dernier 2017.
 Le représentant du Président du Conseil régional avait expliqué que la Région stopperait le financement de l'AVEC en Limousin à partir du 1er janvier 2018. 

L'AVEC avait été créée en 1985 par la Région Limousin afin de lui permettre de prolonger son action culturelle. L'AVEC a ainsi assuré la gestion du FRAC Limousin jusqu'en 1998. L'agence a également porté l'Orchestre Régional Symphonique du Limousin jusqu'à son intégration en 2011 à l'opéra de Limoges. 

L'AVEC en Limousin c'est aussi un parc de matériel scénique complété par un annuaire d'intermittents. Le site internet culture-en-limousin c'est aussi l'AVEC : une sorte d'agenda culturel alimenté en temps réel sur tout le Limousin. 

Près de 90% du budget de l'AVEC était porté par la Région. Celle-ci a déclaré ne pas pouvoir étendre l'action de l'AVEC à toute la Nouvelle Aquitaine car cela aurait nécessité des investissements colossaux. 




Sur le même sujet

Les + Lus