Lire à Limoges : sept jours de rencontres entre auteurs et lecteurs

C'est l'une des 10 grandes fêtes du livre en France. 30 ans d'existence à Limoges, de mise à l'honneur de la littérature sauf l'année dernière en raison de la crise sanitaire liée à la covid-19. La tenue de Lire à Limoges cette année est donc une bonne nouvelle pour les auteurs et leurs lecteurs.

Lire à Limoges du 3 au 9 mai
Lire à Limoges du 3 au 9 mai © Ville de Limoges

En 2020 les habitués du rendez-vous littéraire du printemps à Limoges ont regretté l'annulation de la tenue de Lire à Limoges sous le dorénavant emblématique chapiteau blanc et cristal installé place du champ de juillet. Certains auteurs eux-mêmes, fidèles du rendez-vous, ont fait savoir qu'ils regrettaient de ne pouvoir venir rencontrer leurs lecteurs. Tous pourtant ont bien compris l'absolue nécessité d'annuler une manifestation comme celle-ci en raison d'une crise sanitaire sans précédent en espérant un retour à la normale pour l'édition 2021. 

Pour les nostalgiques, voici un résumé réalisé par la chaîne "7 à Limoges" en 2 mn de l'édition 2019 en cliquant ici.

La pandémie sévit toujours. Il a donc fallu imaginer un autre concept, une autre formule, compatible avec les exigences sanitaires. Dès le mois de février,  il a été décidé de maintenir le rendez-vous en mai, pendant 7 jours. France 3 Nouvelle-Aquitaine, engagée pour la culture, est un partenaire historique de Lire à Limoges dont la première édition date de 1984 ; le salon se tenait alors au centre culturel municipal Jean Moulin et avait accueilli 15 000 visiteurs. Depuis 2005, des invités d'honneur participent à cet événement, parmi eux, on peut citer : Daniel Picouly, Didier Van Cauwelaert, Memona Hintermann, Françoise Chandernagoor, Eric-Emmnanuel Schmitt, Yasmina Khadra...

Lire à Limoges : mode d'emploi 

Du 3 au 9 mai c'est donc plus d'une cinquantaine d'auteurs, tous issus des maisons d'édition nationales qui feront le déplacement. Les lecteurs les rencontreront lors de séances de dédicaces organisées avec les libraires partenaires de la manifestation et sur inscription. Un protocole sanitaire scricte sera mis en place. Pour rappel, lorsque le salon est organisé sous sa forme habituelle, il accueille plus de 300 auteurs pendant trois jours.

Cette année pour obtenir une dédicace, s'inscrire préalablement est donc obligatoire. Pour cela, il suffit de contacter l'un des deux numéros suivants : 

- 06 98 98 63 40

- 06 98 98 64 80 

de 9.00 à 12.00 et de 13.30 à 17.00 du lundi au vendredi.

La liste et les durées de dédicaces en cliquant ici. Les lieux seront envoyés après confirmation de l'inscription. 

Bonne nouvelle pour les personnes ne pouvant se déplacer, un "click & collect" est mis en place, même si le nombre d'ouvrages disponibles ainsi sera limité en quantité.

Les principales librairies de la ville sont partenaires : 

Agnès Martin-Lugand, Présidente de l'édition 2021

Agnès Martin-Lugand, Présidente de Lire à Limoges 2021
Agnès Martin-Lugand, Présidente de Lire à Limoges 2021 © Pauline Darley

Agnès Martin-Lugand, romancière, est l'auteure de huit romans qui ont rencontré leur public et des critiques positives avec plus de 3 millions d’exemplaires vendus : 

 Les gens heureux lisent et boivent du café (2013), Entre mes mains le bonheur se faufile (2014), La vie est facile, ne t’inquiète pas (2015), Désolée, je suis attendue (2016), J’ai toujours cette musique dans la tête (2017), À la lumière du petit matin (2018), Une évidence (2019) et Nos résiliences (2020). Toutes publiées chez Michel-Lafon, ses œuvres sont traduites dans 32 pays.

En mars dernier, Agnès Martin-Lugand a publié  La Datcha chez Michel-Lafon).  

Couverture de la Datcha, le dernier roman d'Agnès Martin-Lugand à découvrir pendant Lire à Limoges
Couverture de la Datcha, le dernier roman d'Agnès Martin-Lugand à découvrir pendant Lire à Limoges

Agnès Martin-Lugand dédicacera samedi 8 mai. 

3 coups de coeur 

1. Le lauréat du Prix Régine Deforges 2021 : David Fortems 

Louis veut partir paru aux Éditions Robert-Laffont est le premier roman de David Fortems. Âgé de 24 ans, l’auteur est issu d’un quartier populaire de banlieue parisienne, normalien, il est diplômé en études cinématographiques.

Louis veut partir
Louis veut partir © Editions Robert Laffont

Dans Louis veut partir, Il  raconte la vie de Pascal, ouvrier dans une petite ville des Ardennes françaises, qui a toujours été fier de son fils Louis, un garçon calme, bon élève et féru de lecture. Une passion presque obsessionnelle pour la littérature qui dénote dans leur entourage modeste, peu enclin à la culture. Père et fils vivent une vie tranquille, heureuse et faite de silences complices. C’est du moins ce que pense Pascal jusqu’au jour où le corps de Louis est retrouvé à la confluence de la Meuse et de la Semoy, où il a décidé de se suicider. Abasourdi et accablé, Pascal découvre, à partir d’un simple SMS sur le téléphone de Louis, tout ce qu’il ignorait. De rencontre en rencontre, la vérité va lui sauter au visage : son fils était pour lui un parfait inconnu. Un roman aigu sur l’absence tragique de communication au sein d’une famille et le caractère implacable du déterminisme social.

David Fortems recevra son prix le 6 mai à Limoges :

David Fortems dédicacera vendredi 7 mai matin. 

2. Gilles Paris : Certains coeurs lâchent pour trois fois rien publié chez Flammarion 

Gilles Paris
Gilles Paris

Les cliniques spécialisées, je connais. Je m’y suis frotté comme on s’arrache la peau, à vif. Les hôpitaux psychiatriques sont pleins de gens qui ont baissé les bras, qui fument une cigarette sur un banc, le regard vide, les épaules tombantes. J’ai été un parmi eux.

Gilles Paris

Une dépression ne ressemble pas à une autre. Gilles Paris est tombé huit fois et, huit fois, s’est relevé. Dans ce récit où il ne s’épargne pas, l'auteur tente de comprendre l’origine de cette mélancolie qui l’a tenaillé pendant plus de trente ans. Une histoire de famille, un divorce, la violence du père. Il y a l’écriture aussi, qui soigne autant qu’elle appelle le vide après la publication de chacun de ses romans. Peut-être fallait-il cesser de se cacher derrière les personnages de fiction pour, enfin, connaître la délivrance. 

Ce ne sont pas les épreuves qui comptent mais ce qu’on en fait

Gilles Paris

Gilles Paris dédicacera lundi 3 mai après-midi. 

3. La littérature jeunesse mise à l'honneur 

Evelyne Brisou-Pellen
Evelyne Brisou-Pellen

 

Evelyne Brisou-Pellen a reçu pour son ouvrage Le diamant du dieu crocodile paru aux éditions ScriNéo le prix Coup de cœur jeunesse, créé en 2005, une plongée au cœur de l’Égypte ancienne.

Lire à limoges met à l'honneur la littérature jeunesse
Lire à limoges met à l'honneur la littérature jeunesse © ScriNéo

Le père de Téos a disparu, une statuette a été volée au temple du dieu Sobek, et un étrange objet se retrouve coincé dans la gueule du crocodile sacré… Que se passe-t-il donc dans la vallée du Nil ? Heureusement, Téos peut compter sur son amie Tiy pour mener l’enquête avec lui ! Face à tous les dangers qui les entourent, réussiront-ils à sauver l’Égypte du terrible fléau qui la menace ?

Evelyne Brisou-Pellen dédicacera vendredi 7 mai après-midi.

Et les auteurs régionaux ? 

Cette semaine qui met à l'honneur des auteurs nationaux, verra sa prologation dans un week-end littéraire inédit les 5 et 6 juin à Limoges : Deux jours entièrement consacrés aux auteurs régionaux. 

Entre le premier événement de mai et celui de juin, les lecteurs pourront patienter en découvrant plus de 20 entretiens enregistrés et filmés autour du livre et de la littérature.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres livres jeunesse région nouvelle-aquitaine