• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les lycéens dans la rue à Limoges

Lycéens devant le lycée Valadon à Limoges. / © Garance CB.
Lycéens devant le lycée Valadon à Limoges. / © Garance CB.

Plusieurs lycées de Haute-Vienne ont été bloqués brièvement ce vendredi 30 novembre 2018 à l’appel d’un syndicat lycéen. A Limoges, près d'un millier d'élèves ont manifesté devant la préfecture contre les réformes dans l'enseignement. 
 

Par Thomas Milon

Ce vendredi 30 novembre, au moins cinq établissements de Haute-Vienne ont été touchés brièvement par des mouvements de protestation de lycéens avant le début des cours (Les Vaseix, Raoul Dautry et Léonard Limosin à Limoges,  Paul Eluard à St-Junien et Bernard Palissy à Saint-Léonard de Noblat). L'un d'entre eux affirmait :  

On manifeste contre la réforme du bac et contre la hausse du prix des écoles supérieures.


A Léonard Limosin, le blocage a duré dix minutes. A Raoul Dautry, dès l'aube, les internes ont bloqué l'entrée. Certains se disaient inquiets par la mise en place de "Parcousup".    

C’est l’UNL (union lycéenne des lycéens) qui appelle à « faire grève » ce vendredi pour dénoncer la politique d’Emmanuel Macron et pour "soutenir le mouvement des gilets jaunes".

Les lycéens de Léonard Limosin ont convergé en nombre vers la préfecture pour un rassemblement. Ils ont ensuite marché vers les lycées Valadon, Renoir et Gay-Lussac avant de se retrouver de nouveau à la préfecture en fin de matinée. Tout s'est déroulé dans le calme selon la police qui indique toutefois qu'une plainte a été déposée pour un rétroviseur cassé.    
 
  

Actions des lycéens en Haute-Vienne.

Sur le même sujet

Bordeaux : visite du secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'intérieur après les violences de samedi

Les + Lus