Petite revue de tous les désagréments du conducteur qui s'apprête à prendre sa voiture... un jour de neige !

Premier réflexe au réveil : je jette un oeil à travers les volets. Mince ! Il a neigé, ma voiture est ensevelie sous 5 petits centimètres de neige. C'est sûr, je vais être en retard au travail !...

Passée l'étape rafraîchissante du déneigement de pare-brise, encore faut-il ouvrir la voiture. Si ce n'est pas la serrure, ce sont les joints de la portière qui ont gelé. Je m'acharne, ça ouvre ! ouf...

Mais évidemment, la voiture ne démarre pas. Elle a eu froid, elle n'aime pas ça, et elle le fait savoir ! Je sais, j'aurais dû changer ma batterie un peu capricieuse... Ah, ça y est c'est parti. Mais ça glisse beaucoup ce matin ! Non, je n'ai pas de pneus neige, ni de chaînes d'ailleurs. Qui pense à s'équiper avant les premiers flocons ?

Bref, le trajet s'annonce compliqué... Vous avez déjà vécu cela ? Ah bon ?!

Pour éviter ces petits désagréments, voici quelques conseils d'un garagiste averti :