Madagascar : les pompiers de l'urgence internationale à pied d'oeuvre

Une unité de potabilisation de l'eau mise en place par l'équipe de Pompiers de l'Urgence Internationale à Brickaville à Madagascar. / © PUI/France 3 Limousin
Une unité de potabilisation de l'eau mise en place par l'équipe de Pompiers de l'Urgence Internationale à Brickaville à Madagascar. / © PUI/France 3 Limousin

Partie de Limoges mercredi, une première équipe de quatre pompiers de l'ONG Pompiers de l'Urgence Internationale spécialisée dans l'approvisionnement en eau potable a commencé à assister les secours et la population de Brickaville dans l'Est de l'île de Madagascar touchée par le cyclone Ava.

Par Pascal Coussy

Les pompiers de PUI travaillent aux côtés des secouristes de Brickaville, durement touchée par le cyclone et les inondations.

Dans cette seule ville, 8 580 personnes ont été sinistrées après le passage d'AVA et 5 620 maisons, dont 13 bâtiments, publics ont été endommagés par le cyclone.

L'équipe a déjà assuré plusieurs missions de sécurisation de bâtiments endommagés, elle a mis en place des unités de production d'eau potable et elle rétabli des conditions de fonctionnement normales du centre de secours.

© PUI/France 3 Limousin
© PUI/France 3 Limousin

Le cyclone Ava a fait 36 morts et plus de 20.000 personnes déplacées la semaine dernière. De nombreuses localités ont été privées d'électricité et des routes ont été coupées.

Madagascar est l'un des pays les plus pauvres au monde. Au cours des dix dernières années, cette grande île de l'océan Indien a été frappée par 45 cyclones et tempêtes tropicales.

© PUI/France 3 Limousin
© PUI/France 3 Limousin

L'ONG Pompiers de l'Urgence Internationale basée à Limoges entretient des liens particuliers avec l'île. L'association y est déjà intervenue à plusieurs reprises depuis 2009, notamment en février 2013 après le passage du cyclone Haruna.

En mars 2017, PUI a également posé la première pierre d'un centre de santé pour les enfants financé par le constructeur limousin Maison JB.

Des bâtiments à Brickaville (Madagascar) après le passage du cyclone AVA / © PUI/France 3 Limousin
Des bâtiments à Brickaville (Madagascar) après le passage du cyclone AVA / © PUI/France 3 Limousin

 

Sur le même sujet

Prélèvement à la source : les artisans dénoncent une charge de travail supplémentaire

Les + Lus