Orages : comment s'organise la surveillance ?

© Sébastien Passelergue
© Sébastien Passelergue

Chaque année la France connaît environ 250 jours d'orages. Selon les données du premier semestre 2019, cette année ne devrait pas battre de record. Ce qui n'empêche qu'à chaque vigilance, le phénomène est scruté de près. Comment s'effectue cette surveillance ? Éléments de réponse.
 

Par Hélène Abalo

Les orages, ils font peur ou ils fascinent. Alors, soit pour satisfaire sa curiosité, soit pour apaiser ses peurs, il vaut mieux regarder les choses en face !  Chaque année en France métropolitaine, 470 000 impacts de foudre au sol sont détectés.  


Comment peut-on détecter les impacts de foudre ?

Météo France s'appuie sur le "réseau foudre" géré par sa filiale Météorage. Ce réseau est composé de 20 capteurs répartis sur l'ensemble du pays. Chacun est capable de repérer un impact de foudre dans un rayon de 1 000 km.


Comment ça marche ?  


Il faut 3 ou 4 capteurs pour localiser précisément un impact. Il s'agit de capteurs basse fréquence qui détecte les phénomènes électromagnétiques sur tout le territoire. Pour les connaisseurs, ils détectent des phénomènes dans la bande de 0 à 350 kHz.

En Nouvelle-Aquitaine, ces capteurs de Météorage sont situés à Royan, Bergerac, Mimizan et  Aire sur l'Adour.
 

Il existe aussi des réseaux communautaires et participatifs comme le réseau Blitzortung qui compte 500 capteurs à travers le monde. Si vous êtes passionnés de météorologie vous pouvez, pour quelques centaines d'euros, vous équiper d'un capteur et rejoindre cette communauté pour participer au projet mais il faut avoir des connaissances en génie électrique et en informatique.
 



A quoi ça sert ?

A répondre à la curiosité des passionnés mais pas que… évidemment. Ces cartes permettent d'anticiper le déplacement des phénomènes orageux et donc de prendre les dispositions nécessaires comme la mise en sécurité des personnes et des biens.
 

Cela permet aussi de rendre plus rapides les interventions de secours sur le terrain en cas de dégâts. C'est le cas pour météo France avec Météorage. Mais aussi pour Keraunos, observatoire indépendant des tornades et des orages violents qui lui se base sur les données de Blitzortung et sur des observations sur le terrain.
 

Qu'est-ce qu'un orage ?



Selon Météo-France, on en recense environ 16 millions par an dans le monde entier et on estime qu’entre 1 500 et 2 000 éclatent à chaque instant sur notre planète.
Le secret d'un bel orage : une atmosphère instable avec de l'air chaud près du sol et de l'air froid dans les couches les plus hautes. C'est pour cette raison que c'est en été que les orages éclatent.

 

Si vous n'avez pas de carte en temps réel sous la main, il existe une petite formule mathématique :
Il suffit de compter les secondes entre la lumière de l'éclair et le bruit du tonner. Vous divisez ce chiffre par 3. Exemple : si vous comptez 12 secondes, l'orage se trouve à 4 km de vous.

 

 

Une fois que l'on sait que la foudre risque de nous tomber dessus, que fait-on ?

  • S'éloigner des arbres qui sont des cibles privilégiées pour la foudre
  • La voiture est bon abri car la foudre va dévier la décharge vers le sol et les pneus vont servir d'isolant.
  • Eviter de se baigner en mer ou dans un lac, éviter également les bains et la vaisselle, l'eau est conductrice !
  • Eviter de téléphoner depuis une ligne fixe car c'est un point d'entrée dans votre maison. Le portable ne pose pas de souci à condition d'éviter les perches à selfie à l'extérieur !
  • Si vous n'êtes pas équipés de prises anti-foudre, mieux vaut débrancher vos équipements électriques.
 


 

Sur le même sujet

Champignons : savoir les (re)connaître ça s'apprend !

Les + Lus