Ouragan Matthew sur Haïti : les Pompiers de l'Urgence Internationale en alerte

Les nuages ​​couvrent les montagnes de Petion Ville. Pluie dans la capitale haïtienne de Port-au-Prince, le 3 Octobre 2016. / © HECTOR RETAMAL - AFP
Les nuages ​​couvrent les montagnes de Petion Ville. Pluie dans la capitale haïtienne de Port-au-Prince, le 3 Octobre 2016. / © HECTOR RETAMAL - AFP

L'ouragan Matthew a fait ses premières victimes en Haïti où la hausse du niveau de la mer a provoqué des inondations sur la côte sud. Les Pompiers de l'Urgence Internationale, basés à Limoges, sont en alerte et surveillent de près l'évolution de la situation.

Par Hélène Abalo

Spécialisés dans l'intervention sur les lieux des catastrophes naturelles, les Pompiers de l'Urgence Internationale sont en alerte. Ils surveillent de près l'évolution de la situation en Haïti. L'oeil de l'ouragan Matthew a touché le pays dans l'ouest à midi (heure de Paris) ce mardi 4 octobre 2016,  selon le centre américain de surveillance des ouragans (NHC). Des milliers de personnes ont été évacuées et les autorités redoutent d'importants dégâts avec le passage du puissant ouragan sur l'île la plus pauvre des Caraïbes.

Sur sa page Facebook, PUI fait le point sur les risques en cours :
  • Les autorités nationales s'attendent à l'affectation de 20 pour cent de la population (soit 2 millions de personnes).
  • Le Centre national de météorologie d'Haïti indique que Matthew a une capacité de forte pluie anticipée allant de 200 à 300mm dans les plaines et plus de 300mm dans les régions montagneuses.
  • De graves inondations, des glissements de terrain importants et des crues soudaines et des glissements de terrain et les dommages aux routes et des infrastructures, en particulier dans les zones rurales, sont attendus.

 
Pompiers de l'Urgence Internationale est une association de 90 sapeurs-pompiers qui interviennent dans le monde entier lors de catastrophes naturelles ou humanitaires. C'est la première organisation française à avoir obtenu une certification de l'ONU. 



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus