• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Ouverture des commerces en fin d’année : le Maire de Limoges répond aux commerçants

Commerçants devant la mairie de Limoges qui protestent contre l'obligation de fermeture des commerces le dimanche précédant Noël / © PHOTOPQR/POPULAIRE DU CENTRE/LEFEVRE Stéphane
Commerçants devant la mairie de Limoges qui protestent contre l'obligation de fermeture des commerces le dimanche précédant Noël / © PHOTOPQR/POPULAIRE DU CENTRE/LEFEVRE Stéphane

Les commerçants ne décolèrent pas devant la décision prise au niveau de l’agglomération de n’autoriser l’ouverture des commerces qu’un seul dimanche en fin d’année, soit le 16 décembre. 

Par Isabelle Rio

Alors qu’ils ont montré leur mécontentement mardi 6 novembre en posant torse nu devant la mairie et qu’une pétition a été déposée à l’intention d’Alain Rodet, celui-ci vient de leur répondre.

Le Maire souligne tout d’abord l’absence de représentation de l’ensemble des commerçants du centre ville ainsi que celle de l’association Limoges Commerces.
Il rappelle que la position adoptée fait suite à une concertation engagée avec les représentants des employeurs, salariés et représentants de l’Etat et qu’un consensus s’est dégagé à cette réunion pour le 16 décembre.

S’il reconnaît que la fin d’année est une période faste pour compter sur une augmentation du chiffre d’affaires annuel des commerçants, il ajoute « qu’en cette période de crise économique pour tous, le pouvoir d’achat est réduit et une ouverture des commerces un dimanche supplémentaire ne conduira pas à augmenter les dépenses. Nous avons que l’achat des cadeaux de fin d’année s’effectue en début de mois lorsque les salaires viennent d’être versés et que tout un chacun préfère ensuite attendre la période des soldes, début janvier, pour accomplir de nouveaux achats ».

Il suggère que les commerces indépendants, actuellement en difficulté, ouvrent leur magasin entre midi et deux pendant le mois de décembre.
Les commerçants avaient annoncé, avant cette lettre, qu'ils montreraient le bas ce vendredi 23 novembre toujours devant la Mairie.

Ce qu'il se dit sur le net à propos de cette polémique :

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Valentine Pompadour, pin up limougeaude d'adoption

Les + Lus