Page économie : la belle histoire du Recyclamer

Le Recyclamer est un robot flottant qui nettoie les ports. Une innovation pour lutter contre la pollutions des océans. Le Recyclamer permet de récupérer les déchets en surface. Un "aspirateur" mis au point par une entreprise de Guéret en Creuse. 

Le Recyclamer à l'essai sur la Vienne
Le Recyclamer à l'essai sur la Vienne © France 3 Limousin
Le Recyclamer est un engin écologique. Il fonctionne grâce à l'énergie solaire avec des panneaux photovoltaïques.
Le robot "écolo" possède aussi des capteurs qui lui permettent de mesurer en temps réel la qualité de l'eau (le ph, température, taux d'oxygène). 
Son activité principale est de ramasser les déchets flottants. Il aura fallu un an et demi pour le développer. 

Son créateur, Alan d'Alfonso Peral, a travaillé avec l'école d'ingénieur l'Ensil de Limoges. Le Recyclamer peut également absorber des hydrocarbures dans les océans. 
Recyclamer Innovation, jeune société innovante creusoise, a déjà reçu une quarantaine de commandes de ports français et étrangers. 


 

L'origine du Recyclamer 

Alan d'Alfonso Peral a eu l'idée de créer le Recyclamer en 2016 lors d'une plongée près des îles du Frioul au large de Marseille. Beaucoup de déchets peuplaient déjà ces fonds marins et cela ne s'arrange pas. Le jeune-homme souhaite trouver un moyen de ramasser ces déchets avant qu'ils ne coulent. 
D'origine argentine, Alan d'Alfonso Peral est un radiologue installé à Limoges. Il se tourne alors vers l'université pour créer un prototype. 

Un filtre végétal capable de récupérer et traiter les hydrocarbures est imaginé par le laboratoire Péreine. Quant à l'Ensil, elle collabore à la gestion de l'eau à l'intérieur du petit robot. EDF adaptera un panneau solaire spécifique. 

Le Recyclamer a nécessité un investissement de 220 000 euros. Il sera vendu entre 12 000 et 18 000 euros en fonction de ses équipements. 
 

 

Quel avenir ?

L'industrialisation du Recyclamer est prévue pour décembre 2020. Sa fabrication est sous-traitée à Lyon mais son assemblage sera effectué à Saint-Junien en Haute-Vienne avec à la clé le recrutement de trois techniciens.

Le nouvel objectif est de vendre 250 exemplaires du Recyclamer par an. 

En août dernier, Recyclamer Innovation était invitée à participer au G7 à Biarritz. Alan d'Alfonso Péral et son équipe entendent bien peser à leur échelle sur l'endiguement de la pollution des océans. 
 
Page économie : la belle histoire du Recyclamer
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie environnement société