• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les petites mains du festival des Francophonies

techniciens des francophonies / © france 3 limousin
techniciens des francophonies / © france 3 limousin

Ils sont une petite armée de l’ombre, dont 70 techniciens, à veiller à la bonne organisation des spectacles du festival des francophonies qui se tient jusqu’à samedi 30 septembre.

Par Thomas Milon

Dans le quartier général des "Francos", près de la gare de Limoges, les bureaux sont en effervescence pendant 10 jours. Une trentaine de personne, dont dix permanents, gèrent toute la logistique de ce festival Limousin majeur. En plus du personnel administratif ou des chauffeurs pour conduire les artistes, près de 70 techniciens travaillent sur les spectacles. La plupart s’activent bien avant que le rideau se lève, explique Christophe Rouffy, directeur technique de l'événement :

Cela fait près de 3 ou 4 mois que les techniciens s’activent. Il y a la construction de décors notamment pour les créations et ensuite un gros boulot pour gérer le matériel de son et lumière.


Tous les jours, il faut monter, brancher, régler puis démonter toutes les scènes sur une vingtaine de lieux et limiter les risques de panne.

Le festival dure jusqu’au samedi 30 septembre avec encore une quinzaine de spectacles de théâtre, de musique et de danse. La Tunisie est à l’honneur cette année.

Les petites mains des francophonies
Ils sont près de 70 techniciens à oeuvrer sur le bon déroulement du festival en Limousin. Intervenants : Christophe Rouffy, directeur technique et Jérôme Marquet, technicien lumière.  - france 3 limousin - D.Thibaudeau/H.Simonet

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Incendie à Notre-Dame-de-Paris : Colossus, le robot des pompiers fabriqué à La Rochelle dans la fournaise du brasier

Les + Lus