• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Plus de cent soixante jeunes harpistes réunis à Limoges le temps d'un concours

Une jeune harpiste concourt lors de la 9ème édition du concours international de Harpe de Limoges
Une jeune harpiste concourt lors de la 9ème édition du concours international de Harpe de Limoges

La neuvième édition du Concours français de la Harpe se déroule jusqu'à demain, dimanche 18 février 2018, au Conservatoire de Limoges. Ce concours, de renommée internationale, réunit cette année plus de cent soixante jeunes musiciens d'une vingtaine de pays. 

Par Marie-France Tharaud

Au fil des ans, le Concours français de la Harpe de Limoges est devenu un rendez-vous incontournable pour les jeunes harpistes.

En 2018, pour la neuvième édition, cent soixante-deux jeunes musiciens, essentiellement des filles, ont choisi de concourir.

Ils viennent de Chine, d'Iran, d'Allemagne, de Suisse, etc... Vingt-deux pays au total sont représentés. 

La harpe est un instrument exigeant. Participer à un concours international comme celui de Limoges permet aux jeunes harpistes de tester leur niveau.

Concours international de harpe à Limoges
Limoges accueille, ce samedi 17 et demain, dimanche 18 février 2018, un concours international de harpe. Cent soixante-deux jeunes musiciens, venus du monde entier, participent à ce concours. Un nombreux public a fait le déplacement pour les écouter. Dans le reportage de Cécile Descubes et Jean-Marie Arnal (montage Sébastien Passelergue), interviennent : Michela Zanoni, candidate italienne ; Marie-Monique Popesco, co-fondatrice et directrice artistique du concours de harpe ; Véronique Chenuet, co-fondatrice et directrice artistique du concours de harpe. - France 3 Limousin - Cécile Descubes, Jean-Marie Arnal, montage : Sébastien Passelergue

Si vous souhaitez écouter ces jeunes prodiges, la neuvième édition du Concours français de la Harpe se déroule au Conservatoire de Limoges jusqu'à dimanche soir.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Cognac : le Poitou-Charentes veut vendre son tourisme authentique aux Chinois

Les + Lus