Portrait de femme à Vicq-sur-Breuilh (Haute-Vienne) : Christine de Neuville, une femme, une mairesse

Publié le Mis à jour le

A l'occasion de la journée des droits des femmes, nous vous proposons de partir à la rencontre de celles qui, chacune dans leur domaine, qui ont choisi des voix et des voies particulières. Portrait de Christine de Neuville maire (mairesse) de Vicq-sur-Breuilh.
 

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022

Aujourd'hui, 40 % des conseillers municipaux sont des femmes, seuls 16 % sont maires ou plutôt devrait-on dire "mairesse", si l'on suit l'avis récent de l'Académie française !

Je ne suis pas entrée en politique, je suis entrée en aménagement du territoire.



D’entrée, Christine de Neuville, 61 ans et maire de la commune de Vicq-sur-Breuilh (Haute-Vienne), met les choses au clair. "Je préfère dire ça parce que très souvent le mot politique n’est pas interprété de la manière dont moi je vois les choses."



C’est sur un concours de circonstance et motivée par "une exaspération" générale vis-à-vis de l’action politique que l’enfant du pays, née en 1958, a décidé de mettre un pied dans la sphère politique.

J’ai rencontré un jour un voisin agriculteur qui m’a dit les élections "c’est bientôt, les communales, viens, tu pourrais être utile"

L’arrivée d’une femme, une grande première pour la bourgade de 1400 âmes, a soulevé à l’époque quelques réticences.

Un tract a circulé à l’époque disant que vu qu’il y avait une femme dans le Conseil j’allais les empêcher de travailler.

Mais, l’ancienne gestionnaire de filières agricoles, puis professeur d'histoire-géographie en Creuse a fini par s'imposer. D’abord, conseillère municipale pendant deux mandats elle est élue maire. Un poste qu’elle occupe depuis 17 ans.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité