Quand le théâtre s'invite par téléphone pendant le confinement

L'idée est venue du fondateur de la troupe de théâtre amateur de l'Ecale à Limoges, Jean-Claude Desport, par ailleurs Professeur au CHU de Limoges. Alors que leurs spectacles sont annulés, les comédiens proposent des lectures téléphonées d'oeuvres littéraires pour rompre l'isolement. Et ça plait !

Francine, du Théâtre de l'Ecale, en lecture téléphonée pendant le confinement
Francine, du Théâtre de l'Ecale, en lecture téléphonée pendant le confinement © Théâtre de l'Ecale
Ce samedi 18 avril, la troupe de comédiens amateurs du Théâtre de l'Ecale devait retrouver leur public à l'espace Confluences de Condat-sur-Vienne pour "les contes à dormir debout". Une annulation de plus, après celle, la veille, de la pièce "les derniers jours d'Eva Peron".

Mais les 9 comédiens et leurs deux metteurs en scène ne se laissent pas abattre par cette période de confinement qui maintient chacun chez soi.

Alors l'idée est venue à Jean-Claude Desport, par ailleurs professeur de l'unité nutrition au CHU de Limoges, de rompre cet isolement en s'invitant par téléphone dans les foyers. Et depuis le 30 mars dernier, ce sont à ce jour 80 lectures de poèmes, de pièces de théâtre ou d'extraits d'oeuvres littéraires choisies parmi les auteurs contemporains et anciens qui ont ainsi été offertes à des personnes seules, en couple ou à des familles entières. Des récits médiévaux du "Roman de Renart" à des scènes de "L'avare" de Molière, en passant par "le Gora" de Georges Courteline, "L'homme qui a réussi" de Charles Cros ou les contes écrits par Jean-Claude Desport. Des interprétations qui durent de 10 à 30 minutes, pour tous les âges.
 

Cette idée nous a tous enchantés ! Quand nous avons appris naturellement les annulations de nos spectacles et de notre tournée d'une semaine en Alsace, c'était la déception. Alors nos lectures, c'est une façon de maintenir les liens entre nous déjà et d'en créer de nouveaux, nous sommes ravis
 

Lectures téléphonées pendant le confinement

Laure est salariée à la Chambre d'Agriculture. En télétravail depuis le 17 mars, elle s'organise entre sa vie professionnelle et familiale. Le théâtre amateur est son moment à elle. Aujourd'hui, c'est elle qui reçoit les appels des auditeurs et auditrices qui souhaitent une lecture, puis une seconde et encore et encore... jusqu'à devenir un vrai rendez-vous, attendu. Elle enregistre les demandes et sollicite ses camarades au sein de la troupe.
 

Un Parisien nous a demandé une lecture pour sa maman de 70 ans qui vit seule à Béziers. Il a demandé un texte qui parle de cigales et de Provence, pour qu'elle s'évade un peu... Nous avons eu aussi une demande de lecture par la tante d'une jeune fille qui fêtait ses 18 ans ! Pour un couple qui télétravaille, avec leur fille adolescente, c'est leur rendez-vous de 19h chaque vendredi...


Ces auditeurs et auditrices habitent Limoges, Saint-Yrieix, RilhacLastours, Aixe-sur-Vienne... mais aussi Grenoble, Périgueux, Rougemont-le-Château dans le Territoire de Belfort, Tourrettes-Levens dans les Alpes Maritimes, Saint-Bonnet-le-Bourg dans le Puy de Dôme... même Berlin !

Le bouche à oreille fait son oeuvre et une lecture appréciée en amène une autre...
 

La semaine dernière, Solange, l'une de nos auditrices, nous a dit que son amie Muguette allait nous appeler car elles en ont parlé entre elles et Muguette lui a dit 'tu me diras si tu as aimé ta dernière lecture, je la demanderai aussi !' alors on attend l'appel de Muguette maintenant !
 

La lecture par téléphone suscite des souvenirs, des échanges tels une fenêtre ouverte au cours de la journée ou dans la soirée.
 

Aucun texte n'aborde la situation anxiogène qu'on vit actuellement. Tous parlent d'autre chose, c'est vraiment pour se changer les idées ! Et nous avons un vrai échange, personnalisé. Des parents nous ont dit avec leurs enfants qu'on faisait partie de la famille maintenant !
 

Extraits de courriels reçus depuis le début du projet :

Bonjour Laure, c'est une initiative très intéressante. Je souhaiterais en faire profiter ma maman qui est âgée. Elle est férue de littérature et s'ennuie ferme, privée de ses contacts habituels. Vous pouvez la joindre au ..... toutes les après-midi. Je vais lui en parler. Je vous remercie. Cordialement.

Bonjour Laure. Serait il possible de commander une lecture pour maman qui est toute seule chez elle et qui fête ses 70 ans après demain ? Que dois je faire ? Elle vit dans le Sud et elle aime quand les récits parlent de cigales, de lavande, de fifre et de soleil. Merci d'avance.

C'est une première expérience pour l'ensemble des comédiens-lecteurs de la troupe. A Bourganeuf, Francine est infirmière à la retraite comme Nanou, à Limoges. La lecture est un plaisir qu'elles aiment ainsi partager. Tout comme Mégane, toute jeune infirmière diplômée qui travaille depuis peu à Esquirol à Limoges ou Valérie, institutrice en activité, elles donnent de leur temps pour réunir à nouveau ce que le confinement pourrait désunir. Un sentiment partagé également par Michel, retraité de la banque ou Eliane, retraitée de l'enseignement. Tous s'accordent à dire qu'il ne faudrait pas que cette expérience s'arrête avec la fin du confinement !

L'initiative est soutenue par le Conseil Départemental de la Haute-Vienne et de la Corrèze ainsi que par la ville de Limoges.
 

Une lecture téléphonique vous intéresse ?

Il suffit de contacter Laure au 06 06 46 92 87 ou par courriel laure.vigouroux87@gmail.com

Vous conviendrez avec le lecteur ou la lectrice de l'association, d'un jour et d'une heure en fonction de vos disponibilités respectives. Un choix de textes vous sera proposé par les comédiens et vous ferez votre choix.
Les lectures demandant bien sûr de la préparation, le rendez-vous sera honoré quelques jours plus tard, au créneau convenu.


 
Le Théâtre de l'Ecale
Le Théâtre de l'Ecale fête en 2020 ses 45 ans pour avoir été fondé à Limoges en 1975. C'est la plus ancienne troupe de théâtre amateur de la région. La compagnie a monté une centaine de spectacles, abordant tous les genres, alternant auteurs classiques et contemporains, montage de pièces, adaptation de textes littéraires et créations originales, sous la direction de deux metteurs en scène, Jean Claude Desport et Patrick Filleul.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : envie d'évasion santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter