Quatre individus mis en examen après des violences au jardin de l'Évêché à Limoges

Les faits de violence ont été commis au jardin de l'Évêché le 29 septembre 2019. / © CL
Les faits de violence ont été commis au jardin de l'Évêché le 29 septembre 2019. / © CL

Suspectés de violences volontaires au jardin de l'Évêché à Limoges fin septembre, quatre individus ont été interpellés début novembre, après plus d'un mois d'enquête. Elles ont ensuite été mises en examen et placées en détention provisoire. 

Par Charles Lemercier

La Police nationale a arrêté quatre individus suspectés de violences volontaires au jardin de l’Evêché à Limoges le 29 septembre dernier. Les faits s’étaient produits peu après minuit.

Deux jeunes hommes ont été blessés, affirmant avoir été frappés. Le plus sérieusement touché a été visé au visage avec une bouteille. L’autre, par des coups de pied dans le dos et les membres inférieurs. Le plus touché des deux présentait une blessure à l’arcade. Les deux hommes avaient été transportés au CHU de Limoges.

Vidéosurveillance et téléphonie à l'appui

Le blessure à l’arcade, sèvère, a entraîné une interruption de travail de 30 jours. Le second, de huit jours. Après avoir déposé plainte, l’enquête ouverte a conduit à l’interpellation de quatre individus. Tous connus des services de police. Ils ont été identifiés notamment à partir de la vidéosurveillance, d’écoutes téléphoniques et de l’audition de témoins.

Les quatre personnes ont été interpellés les 6, 7 et 13 novembre. Trois d’entre-elles ont été mises en examen et placées et détention provisoire. Le quatrième individu, principal mis en cause, a été présenté mercredi 13 novembre au juge d’instruction puis placé en détention provisoire à son tour.  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus