Recensement 2020 : le Limousin perd des habitants

Les chiffres de population légale de l'Insee sont tombés ce jeudi 29 décembre. Avec 727 308 habitants comptabilisés en 2020, l'ex-Limousin a perdu près de 11 000 personnes en six ans. C'est en Creuse que la population s'est la plus amoindrie, suivie par la Haute-Vienne et la Corrèze.

Avec plus de six millions d'habitants en 2020 (6 033 952), la Nouvelle-Aquitaine est à la troisième place des régions les plus peuplées de France. Une population qui a augmenté de 0,3 % par rapport à 2014. 

Un dynamisme démographique qui ne concerne pas les trois départements de l'ex-Limousin qui ont perdu des habitants en six ans.

La Creuse amputée de 0,6 % de sa population

Avec 4 586 habitants de moins, c'est en Creuse que la population a le plus diminué. En 2014, elle comptait 120 581 habitants contre 115 995 en 2020.

La baisse démographique concerne tous les cantons creusois. En six ans, Guéret perd 578 habitants avec une population de 18 478 habitants en 2020. Une érosion constatée également à Saint-Vaury, 9  378 habitants en 2020 (-200), Aubusson, 8 910 habitants en 2020 (- 527) ou à La Souterraine, 8 964 habitants en 2020 (-504).

La Haute-Vienne perd 0,2 % de ses habitants

Le département haut-viennois perd 4 076 personnes en six ans. En 2014, la Haute-Vienne comptait 376 199 habitants contre 372 123 en 2020.

C'est à Limoges que l'hémorragie est la plus visible avec une perte de 3 553 habitants en six ans sur ses neuf cantons (149 124 habitants en 2020). Les communes limitrophes de la capitale haut-viennoise tirent quant à elles leur épingle du jeu : Condat-sur Vienne (+496 habitants), Couzeix (+979 habitants), Panazol (+241 habitants) ou Aixe-sur-Vienne (+620 habitants).

Ambazac, Bellac, Rochechouart, Saint-Yrieix-la-Perche, Saint-Léonard-de-Noblat et Eymoutiers ont perdu des habitants. Châteauponsac (+278) et Saint-Junien (+117) confirment leur attractivité.

0,1 % de perte de population en Corrèze

2 150 habitants de moins en Corrèze par rapport à 2014. C'est dans ce département que la baisse est la moins sévère avec 241 340 personnes en 2014 contre 239 190 en 2020.

C'est à Brive que la baisse est la plus significative avec 998 habitants en moins en six ans. En 2020, la cité gaillarde comptait 49 362 habitants. La commune voisine d'Allassac a un solde positif (+858). Alors qu'Argentat, Egletons, Tulle, Uzerche ou Ussel perdent des habitants, Malemort-sur-Corrèze (+326), Naves (+193) et Saint-pantaléon-de-Larche (+179) en gagnent.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité