Restos du coeur : recherchent bénévoles activement

Lundi matin (9 septembre 2019) au dépôt départemental de la Haute-Vienne à Feytiat. Cinq bénévoles s’activent il en faudrait au moins une dizaine. La pénurie de bénévoles est réelle. / © France 3 Limousin
Lundi matin (9 septembre 2019) au dépôt départemental de la Haute-Vienne à Feytiat. Cinq bénévoles s’activent il en faudrait au moins une dizaine. La pénurie de bénévoles est réelle. / © France 3 Limousin

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour assurer les différentes missions des Restos du cœur à destination des 4 580 bénéficiaires du département de la Haute-Vienne. En cette rentrée, l'association lance un appel. Les besoins se concentrent surtout à Limoges.

Par Marine Guigné

En cette rentrée, les Restos du cœur lancent un appel. Face aux besoins croissants des bénéficiaires, l’association manque de volontaires prêts à s’engager quelques heures ou bien quelques demi-journées selon leurs disponibilités mais de manière régulière. 
 

Renforcer les équipes


La pénurie de bénévoles a un impact sur le fonctionnement de l'association dont les missions se sont diversifiées au fil des années. Des activités qui ne sont pas menacées mais où l'arrivée de nouveaux bénévoles mettrait de l'huile dans les rouages des Restos du coeur qui s'apprêtent à lancer la 35e campagne d'hiver. 

 

17 centres de distribution


En Haute-Vienne, plus de 4500 personnes bénéficient de l'aide alimentaire, mais aussi et on le sait moins, d'un accueil de jour pour les personnes sans domicile. Les centres de distribution de Limoges proposent également un large panels de services d'aide à la personne : vestiaire, permanences juridiques, atelier informatique, accompagnement vers l'emploi, cours de français ou encore un espace dédié à la petite enfance.

 

Annonces en ligne


Le recrutement de nouveaux bénévoles est une priorité, au plan national et local. En Haute-Vienne, une responsable "ressources bénévoles" a même été nommée, Chantal Humbert est en charge du recrutement. C'est elle qui apprécie les compétences et le savoir-être des nouvelles recrues qui doivent signer la charte des bénévoles. Manutentionnaires, conducteurs de véhicule léger, appui au référent informatique, tous les profils sont recherchés.


 
Les Restos du coeur manquent de bénévoles
Intervenants : Frédéric Gaujard, bénévole aux Restos du cœur ; Chantal Humbert, responsable ressources bénévoles ; Nicole Jost-Devaux, responsable du centre de la rue Chinchauvaud à Limoges. Reportage de Marine Guigné, Samuel Chassaigne et Marion Haranger.  - France 3 Limousin


Un camion itinérant pour les communes rurales du nord-ouest de la Haute-Vienne



Toujours sur le pont, parmi les 90 bénévoles du centre de distribution de la rue Chinchauvaud à Limoges, Joëlle. Elle s’active aux côtés d’autres responsables, dans les bureaux, à quelques pas de la distribution en cours. Ici, le centre fonctionne 6 jours sur 7.

Une réussite que Joëlle et l’ensemble des bénévoles souhaitent voir essaimer en zone rurale. A l’image de ce qui se fait déjà dans le Cantal et en Charente, les Restos du cœur de la Haute-Vienne souhaitent mettre en service un camion itinérant. Courant 2020, il sillonnera le nord-ouest du département pour apporter aux habitants des communes de  Blond, Nouic, et d’autres villages situés à 30 km de Limoges des services identiques à ceux proposés en ville.

L’accent sera mis sur l’accompagnement des personnes les plus démunies dans le cadre de la dématérialisation des démarches administratives. Munis de tablettes, les bénévoles des Restos du cœur pourront épauler les usagers contraints dorénavant d’effectuer ces démarches en ligne sur les sites de la Préfecture, CPAM, CAF etc.

Les équipes en charge de ce projet espèrent boucler le financement de l’acquisition de ce camion d’ici le 15 décembre 2019. Coût global : 30 000 euros, dont une part de subventions. Une cagnotte a donc été lancée voilà une quinzaine de jours.

Moins de 900 euros ont été collectés auprès de 18 contributeurs. L’objectif est loin d’être atteint. Le but affiché est de réussir à réunir 10 000 euros. Les bénévoles des Restos du cœur de la Haute-Vienne en appellent à la générosité de tous avec ce bel optimisme, qui illumine le visage de Joëlle quand elle évoque ce projet.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus