Sécurité globale : manifestation du samedi à Limoges, participation en baisse

Nouvelle manifestation contre la loi sécurité globale à Limoges ce samedi 12 décembre 2020. Le mouvement semble s'essouffler par rapport aux semaines précédentes. 250 personnes, au plus fort du rassemblement et des revendications pas toujours très claires.  

Ils étaient environ 250 au plus fort de la manifestation dans les rues de Limoges, le 12 décembre 2020.
Ils étaient environ 250 au plus fort de la manifestation dans les rues de Limoges, le 12 décembre 2020. © Franck Petit - France Télévisions

Le fameux article 24 de la proposition de loi sur la sécurité globale, interdisant aux journalistes de filmer les forces de l'ordre, va être totalement réécrit. Les organisateurs ont malgré tout décidé de maintenir la manifestation de Limoges.

Des rassemblements ont également eu lieu ailleurs en Nouvelle-Aquitaine, à Bordeaux ou encore à Poitiers.  

Il y a deux semaines, les manifestants étaient près d'un millier dans les rues de la préfecture de Haute-Vienne. Ce 12 décembre, ils n'étaient pas plus de 250 au plus fort du défilé.  

Plusieurs mouvements anticapitalistes ont fini par prendre la tête de la manifestation. Et les revendications sont alors devenues un peu plus floues. 

"C'est la loi contre la sécurité globale mais qui va aider les capitalistes à faire tout ce qu'ils veulent...", tente d'expliquer une manifestante. 

Les organisateurs ont fini par abandonner le cortège, qui a fait une halte devant la maison d'arrêt, avant de continuer ses pérégrinations dans la ville. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social