Semaine du handicap : pas facile de trouver un emploi

500 000 personnes en situation de handicap sont à la recherche d'un emploi en France. De nombreuses entreprises hésitent à les recruter, pourtant, il existe de belles réusssites comme celle de Jessica, jeune femme atteinte de trisomie, salariée à la cantine scolaire du Vigen, près de Limoges.

Jessica, atteinte de trisomie, a trouvé un emploi où s'épanouir à Limoges
Jessica, atteinte de trisomie, a trouvé un emploi où s'épanouir à Limoges © Valérie Agut
Depuis 2013, Jessica, 28 ans, travaille au restaurant scolaire du Vigen. Chaque matin, pour une cinquantaine d'enfants, elle répète sa routine de travail : préparer les tables, les fromages, remplir les pichets d'eau, faire la plonge...

Atteinte de trisomie 21 la jeune femme bénéficie d'un programme d'inclusion professionnelle grâce au SAT, le Service d'Aide par le Travail hors les murs.

Elle s'est épanouie avec un poste de travail comme tout le monde, sans difficulté. Elle fait son chemin, devient une salariée à part entière comme dans n'importe quelle structure. (Cédric Delaumenie, accompagnateur de projet inclusif)


Les gestes qui sont simples pour elle aujourd'hui ne l'étaient pas forcément les premiers jours. Pour l'accompagner pas à pas, Sandra sa référente, l'épaule au quotidien :

On l'a suivie étape par étape. On lui a donné plus de liberté et au bout d'un moment l'autonomie est venue. (Sandra Roulon, référente de Jessica)

Un travail qui apporte de la confiance à Jessica qui vit actuellement chez ses parents. Une jeune femme qui a par ailleurs un projet d'habitat en autonomie.

Le taux de chômage des personnes handicapées était de 19% en 2018 contre 9% pour le total de la population active. Organisée par l'ADAPT depuis 1997, la semaine pour l'emploi des personnes en situation de handicap tente de faire évoluer les mentalités.
Semaine du handicap : pas facile de trouver un emploi
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap société économie