Squat de l'avenue de la Révolution à Limoges : décision le 29 octobre

Squat de l'avenue de la Révolution à Limoges, décision de justice attendue pour le 29 octobre / © Jean-Martial Jonquard
Squat de l'avenue de la Révolution à Limoges, décision de justice attendue pour le 29 octobre / © Jean-Martial Jonquard

Une audience a eu lieu ce vendredi 11 octobre matin au tribunal de Grande Instance de Limoges pour évoquer l'occupation d'un site par plusieurs migrants. La préfecture avait ordonné leur expulsion. La décision sera rendue le 29 octobre. 

Par Martial Codet-Boisse

Ils viennent d'Algérie, de Guinée, d'Angola, d'Albanie ou d'autres pays, ont parfois traversé des zones de conflits avant d'arriver en France. En juin dernier, des migrants avaient déjà été expulsés des locaux qu'ils occupaient dans l'ancien CRDP de Limoges. Un nouveau squat avait été crée avenue de la Révolution à Limoges. La préfecture avait ordonné leur expulsion.

Je crois que le souhait des habitants c'est à minima de passser l'hiver...Plus le délai sera large, plus on espère trouver des solutions pour l'obtention de titres de séjour, des solutions individuelles dhébergement...Le squat n'a pas vocation à être pérenne. Maître Blandine Marty, avocate du collectif Chabatz d'Entrar

Le collectif Chabatz d'Entrar qui soutient depuis le début les migrants, avait demandé début septembre l'ouverture de 200 places d'hébergements d'urgence en Haute-Vienne. La décision de justice sur l'avis d'expulsion sera rendue le 29 octobre.
Entretien avocate du squat de l'avenue de la Révolution à Limoges
Une audience a eu lieu ce vendredi 11 octobre matin au tribunal de Grande Instance de Limoges pour évoquer l'occupation d'un site par plusieurs migrants. La préfecture avait ordonné leur expulsion. La décision sera rendue le 29 octobre.  Entretien avec Maître Blandine Marty, avocate du collectif Chabatz d'Entrar. Equipe : Jean-Martial Jonquard, Eric Boutin, Nicolas Stil.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus