Cet article date de plus de 3 ans

Suicide au collège Maupassant de Limoges : une lettre retrouvée

Une lettre écrite de la main de l'enseignant qui s'est donné la mort ce jeudi 8 février 2018 au collège Maupassant de Limoges a été retrouvée. Dans cet écrit, le professeur mettrait directement en cause l'Éducation nationale.
Jeudi 8 février 2018, au petit matin, le corps d'un enseignant a été découvert au collège Maupassant de Limoges. Très vite le suicide a été évoqué. L'enquête devra confirmer cette thèse. 

D'après nos informations, une lettre a été retrouvée, écrite de la main du professeur.  Dans ce texte, il expliquerait que l'Éducation nationale est  directement responsable de son geste. On ignore le lieu où a été trouvé ce courrier. 

Ce jeudi en fin de matinée, lors de sa conférence de presse, le rectorat a certes précisé que l'enseignant souffrait d'une double affectation (au collège Maupassant et au collège Renoir), mais il a été également été fait mention d'un état dépressif et de difficultés familiales. Le professeur était en arrêt maladie depuis trois semaines suite à une première tentative de suicide.

Le collège a été fermé toute la journée de ce jeudi. Il rouvrira ses portes ce vendredi matin.

Suicide d'un enseignant au collège Maupassant : le point sur l'enquête

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers éducation société