Tragique fait divers au Collège Maupassant de Limoges. L'établissement est fermé

Tragique fait-divers, ce jeudi 8 février 2018, au Collège Maupassant de Limoges / © Clément Jean-Pierre
Tragique fait-divers, ce jeudi 8 février 2018, au Collège Maupassant de Limoges / © Clément Jean-Pierre

Le corps d'un enseignant a été découvert, ce jeudi 8 février 2018, au collège Maupassant de Limoges. L'établissement scolaire restera fermé toute la journée.

Par Marie-France Tharaud

C'est sous le préau du Collège Guy de Maupassant, rue du Petit Treuil à Limoges, que le corps d’un enseignant a été découvert, tôt ce jeudi matin, par un membre du personnel.

Selon les premiers éléments de l'enquête, ce professeur se serait suicidé par arme à feu.

Dans une conférence de presse, le Recteur Daniel Auverlot a indiqué que l’enseignant était arrivé dans l’Académie de Limoges il y a cinq ans.

Selon le Recteur, ce professeur était dépressif.
Il avait été hospitalisé il y a trois semaines, suite à une première tentative de suicide et il était depuis lors en arrêt maladie.
 
L’enseignant était en poste sur deux établissements et aurait souhaité être en poste sur un seul établissement, a encore indiqué le Recteur lors de son point presse.

Le collège fermé pour la journée

Le SMS reçu par les familles du Collège Maupassant ce 8 février 2018
Le SMS reçu par les familles du Collège Maupassant ce 8 février 2018

Les familles des élèves du collège Maupassant ont été prévenues dès 7 heures 20, par SMS que le collège était fermé pour "raisons de forces majeures".

Quelques élèves sont cependant arrivés jusqu’au collège, ils ont été aussitôt pris en charge et rassemblés dans le gymnase de l'établissement.

Le collège restera fermé toute cette journée du 8 février 2018.

Une cellule de soutien psychologique devrait être mise en place pour l’ensemble de la communauté scolaire.

Le Collège Maupassant accueille quatre cent quatre-vingt-trois élèves.

Selon nos informations, il n'est plus classé en REP mais les conditions d'enseignement y seraient difficiles.


D'autres informations sur ce fait-divers à suivre sur notre site France 3 Nouvelle-Aquitaine.

Sur le même sujet

Panazol : le seuil Parry, mini-barrage, n’est plus

Les + Lus