Le syndicat mixte du Lac de Vassivière épinglé pour sa gestion par la chambre régionale des comptes

C’est l’une des perles touristiques du Limousin… Surnommé le Petit Canada, le lac de Vassivière démarre sa saison touristique, et hasard du calendrier, un rapport de la chambre régionale des comptes épingle le fonctionnement du syndicat mixte.

Le Lac de Vassivière, perle touristique du Limousin, dont la gestion est épinglée par la chambre régionale des comptes dans un rapport rendu public le 17 juin 2020.
Le Lac de Vassivière, perle touristique du Limousin, dont la gestion est épinglée par la chambre régionale des comptes dans un rapport rendu public le 17 juin 2020. © France Télévisions
Ce sont 64 pages d’analyses et de schémas : un rapport de la chambre régionale des comptes épingle le fonctionnement du syndicat mixte Le Lac de Vassivière. Un rapport rendu public le 17 juin 2020.

Les experts ont étudié la période 2015-2018 et ils font notamment état de "subventions aussi systématiques qu’irrégulières" dont bénéficie le syndicat mixte du lac, un syndicat qualifié de "couteau-suisse de la gestion locale qui n’a clairement pas les moyens de ses compétences". La chambre régionale des comptes recommande d’ailleurs de "redimensionner son rôle en lui retirant des compétences que d’autres collectivités pourraient exercer".

Le problème vient notamment du fait que depuis 2015, deux entités distinctes sont à l’œuvre sur le site : le syndicat mixte mais aussi l’office du tourisme. Cet établissement a été créé pour reprendre certaines missions et "le partage des compétences ne suit aucune logique [...]Ainsi, l’office de tourisme gère la commercialisation de tous les équipements mais le village vacances de Nedde, le train touristique et les bateaux taxis échappent à son périmètre" peut-on lire dans le rapport. "Aucun élément objectif n’a pu être fourni afin d’expliquer ces incohérences ; - la gestion d’une station-service ne relève clairement pas d’un office de tourisme. Outre la complexité de l’entretien de ce type d’équipement, un évident problème de responsabilité pourrait se poser en cas de pollution des eaux liée à une fuite de carburant." 
 
Le Lac de Vassivière épinglé pour sa gestion financière ©France Télévisions

 

La réponse des responsables du syndicat mixte 

On sent un certain agacement dans la réponse de la présidente Sandrine Derville : "Ces recommandations [...] n'apportent malheureusement aucune solution opérationnelle dans un territoire rural à vocation touristique [...] Vos propositions sur ces sujets auraient été les bienvenues". Elle insiste également,"la difficulté que ne manquera pas de créer la parution de ce rapport risquant de stopper le chantier conséquent de rénovation du réseau d'assainissement", un projet d’ampleur à 8,1 millions d’euros. "Je proposerai au Conseil Syndical une feuille de route très prochainement pour conduire cette structuration conformément à vos préconisations dès les prochaines semaines" précise-t-elle tout de même.

Sandrine Derville, qui est également vice-présidente de la Région en charge du tourisme, rappelle qu’elle va donner un nouvel élan à cette destination. Le 10 avril dernier en plein confinement, le conseil régional avait voté quasiment à l’unanimité, le déblocage de 15 millions d'euros de crédits pour Vassivière : un investissement conséquent afin d’en faire la "première destination éco-responsable" de Nouvelle-Aquitaine.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie finances politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter