"Tout le monde nous suit parce qu'on a montré notre capacité à fédérer" : refus d'engagement en Nationale 1 de basket, le Limoges ABC fait appel

Le LABC a appris, début juin, qu'il ne jouerait pas en Nationale 1, pour la saison 2024/2025, en raison d'un manque de stabilité de sa trésorerie. Le président du club a fait appel de cette décision de la commission de gestion de la Ligue nationale de basket et ne semble pas inquiet.

Le 13 avril 2024, le LABC jouait son dernier match de la saison face à Annemasse. Limoges a remporté la rencontre 74 à 57, et s'est ensuivi une émouvante cérémonie pour dire au revoir à deux joueuses quittant l'équipe, en présence du public. 

Cassandre Blanchon a pris sa retraite et Samantha Peytour s'est envolée vers un club de ligue 2.

On a beaucoup d'affection les unes pour les autres et ça s'est ressenti dans des petites attentions tout au long de l'année. Il y a eu des moments un peu plus durs dans une saison. Tout le monde a fait l'effort de prendre sur soi et ça n'a jamais pété. C'est là qu'on voit que les équipes s'aiment bien.

Cassandre Blanchon, le 13 avril 2024

Ex-joueuse du LABC

Le LABC a la particularité de porter des valeurs de solidarité et de partage.

Avant d'entrer sur le terrain, les filles tapent dans la main de tous ceux qui sont à leur portée, y compris les journalistes.

Le public et les sponsors ne s'y trompent pas. 

Pas assez de trésorerie

Lors de la saison 2022-2023, la masse salariale du club a augmenté. Les recettes n'ont pas suivi. Le LABC a alors traversé une crise qui a entraîné le départ de l'ancien président, Jean-Paul Robert.

Christophe Sémavoine, nouveau président du club, ne souhaite pas révéler le montant du déficit, mais assure qu'il est en mesure d'honorer tous les salaires des joueuses, et de payer les fournisseurs.

Les agents et les joueuses ont été informés de la situation. Tout le monde nous suit parce qu'on a montré notre capacité à fédérer autour du projet.

Christophe Sémavoine

Président du LABC

La commission de gestion de la Ligue nationale de basket a cependant décidé de ne pas réengager le club en Nationale 1 l'an prochain, en raison d'un manque de stabilité de sa trésorerie. 

Christophe Sémavoine a décidé de faire appel de cette décision, et assure que cette trésorerie sera à nouveau stable dans les mois qui viennent : "On a besoin de rassurer la commission de gestion, car le LABC fonctionnera complètement bien l’année prochaine".

Sylvie Rozette, adjointe au maire de Limoges en charge des sports, remarque que "dans ce championnat féminin de N1, les 3/4 des clubs ont des difficultés".

Le LABC sera reçu par la commission de gestion mardi 25 juin 2024 à 12 h 10.

Remonter la pente

Christophe Sémavoine est déterminé à fournir des pièces tendant à rassurer les financiers de la DNCCG : "J'ai réuni des documents qui démontrent que le LABC va remonter la pente. Tous nos partenaires continuent à nous suivre, la ville de Limoges comme les sponsors privés. Certains vont même augmenter leurs participations. Et je rappelle qu'à mon arrivée au club, j'ai réduit les charges de 22%. Nous avons juste besoin d'un peu plus de temps pour combler le déficit". 

Sylvie Rozette n'a aucune inquiétude sur l'avenir du LABC en Nationale 1 : "Le nouveau président a clairement un héritage compliqué à gérer. Il fait un gros et travail de restructuration et les voyants seront rapidement au vert."

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité