Transidentité : comme une deuxième naissance au CHU de Limoges

Marine et Victoria font partie des premières femmes opérées au CHU de Limoges. / © France 3 Limousin
Marine et Victoria font partie des premières femmes opérées au CHU de Limoges. / © France 3 Limousin

Elles sont nées femmes dans des corps d'hommes. Marine et Victoria ont changé physiquement de sexe au CHU de Limoges. Elles nous racontent leur histoire. 
 

Par France Lemaire

Marine et Victoria font partie des premières patientes à avoir été opérées au CHU de Limoges, par une équipe formée à Lyon, un centre de référence en France.
 

Nées dans le mauvais corps


L'une vient du sud, l'autre de l'est, mais elles ont des parcours similaires, jalonnés d'un sentiment d'injustice, celui de ne pas être née dans le bon corps.

Ce sont des patientes qui n'ont pas été attribuées dans le bon corps à leur naissance, explique le docteur Xavier Plainard, chirurgien urologue au CHU de Limoges, qui ont toujours eu cette transidentité. Cela impacte toute leur vie, que ce soit leur rapport social, ou leur vie professionnelle. C'est à l'origine de troubles de l'humeur et de tentatives de suicide, parfois de suicides. 

La tentative de suicide, l'une d'elle l'a connue. L'autre raconte comment, dès sa plus tendre enfance, elle ressentait que son corps et son esprit n'étaient pas en adéquation. 

 

Nouvelle vie


Mais depuis l'opération, il y a quelques mois, c'est pour elles une nouvelle vie, une deuxième naissance. 

Je n'ai jamais été aussi heureuse de toute ma vie, raconte Victoire

Coïncidence du calendrier, Marine s'est réveillée dans son corps de femme le jour de son anniversaire : 

C'est un bonheur absolu, je suis née le 9 avril, j'ai été opérée le 8, vous imaginez bien l'émotion. 
 


 

Les Carrelets de Garonne, un marathon fluvial en palmes et en eaux vives

Les + Lus