Tsunami : premier jour en Indonésie pour les PUI de Limoges

Une délégation de l'association des Pompiers de l'Urgence internationale (PUI), basée à Limoges, est arrivée mercredi 3 octobre 2018 dans la ville de Palu, dévastée par un séisme et un tsunami. Leur mission : porter main forte à une équipe de sauveteurs indonésiens.

Pas une minute de repos en Indonésie pour les cinq pompiers de l'urgence internationale (PUI). Ils sont arrivés à Palu, une ville de l’île des Célèbes (Sulawesi), tôt dans la matinée du mercredi 3 octobre 2018, après plus de vingt-sept heures d'avion. L'équipe limogeaude s'est d'emblée mise au travail avec des secouristes indonésiens de l'association Jakarta Rescue.

Les sauveteurs des PUI étaient partis lundi de Limoges, en milieu de journée. Ils étaient équipés d'un matériel de pointe pour secourir des victimes de la catastrophe : scanner, caméra, centrale de potabilisation d'eau. L'équipe a emprunté un vol commercial depuis Paris, tard dans la nuit de lundi. Elle a fait escale à Abou Dabi (Émirats arabes unis), avant d'atterrir mardi soir à Jakarta, la capitale de l'Indonésie.
 



Les pompiers limougeauds ont ensuite emprunté un vol d'une heure et demi pour arriver à Palu mercredi matin. Cette ville est une des zones les plus touchées par le séisme du 28 septembre.
 

A peine descendus de l'avion, les Français ont prêté  main forte aux secouristes locaux afin de retrouver des victimes. Ils sont intervenus dans les décombres de l'hôtel Mercure. Le bâtiment du groupe AccorHotel s'est effondré sur le personnel et les clients. On est encore sans nouvelle de ces personnes.
 
 

L'opération des Pompiers de l'Urgence internationale (PUI) de Limoges est censée durer une quinzaine de jours en Indonésie.




 

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité