Un square de Limoges bientôt baptisé Jeanne-Blanche de Castelbajac

Publié le Mis à jour le

Le couturier Jean-Charles de Castelbajac l'annonce sur les réseaux sociaux, alors que sa mère aurait eu 100 ans ce 17 mai 2022 : la ville de Limoges prévoit de rendre hommage à celle qui a révolutionné la mode, ici-même, dans les années 1960.

Le célèbre couturier a devancé la mairie de Limoges en communiquant dès aujourd'hui, jour anniversaire de sa mère Jeanne-Blanche de Castelbajac, née Empereur-Bisonnet le 17 mai 1922.

Il a posté cette information sur son compte Instagram : "la ville de Limoges a décidé de lui rendre hommage en rebaptisant le square des émailleurs en square Jeanne-Blanche de Castelbajac". Il précise que l'inauguration devrait avoir lieu "avant les vacances".

Seul petit problème, après vérification auprès de la mairie, il ne s'agit pas du square des Emailleurs, mais d'un petit square sans nom actuellement, proche de la rue des Tanneries.
Un emplacement beaucoup plus logique et symbolique puisque c'est dans cette rue que Jeanne-Blanche de Castelbajac avait fondé son entreprise de confection avant-gardiste en 1965, baptisée Ko and Co en 1969 lorsque son fils Jean-Charles de Castelbajac l'avait rejoint en 1969, y présentant sa toute première collection..

Une idée de son fils

Le couturier avait sollicité la Ville de Limoges par lettre il y a quelques semaines, en suggérant qu'un hommage soit rendu à sa mère, décédée en 2013 à l'âge de 92 ans, dans cette ville où elle a vécu et travaillé près de 30 ans : "Aujourd’hui, ma mère est sans doute en train de colorer les nuages et d’habiller les anges. Mais c’est à Limoges que son coeur est resté. S’il y avait un square à son nom, je suis sûr qu’elle serait sereine et en ferait sa «maison de campagne».", écrivait-il.

Ce voeu a fait l'objet d'une délibération, adoptée en conseil municipal le 7 avril dernier. La mairie de Limoges a proposé ce petit square du boulevard de Fleurus, en face de l'office de tourisme, juste au dessus de la rue des Tanneries. Un square décoré en septembre dernier par le street artiste Jordane Saget, que Jean-Charles de Castelbajac connaît et apprécie pour ses dessins à la craie, que lui-même affectionne.

"Jean-Charles de Castelbajac a été emballé par cette idée. Il est très ému", confie Sandrine Javelaud, directrice de communication de la Ville de Limoges.

Une inauguration sous forme d'événement

Le créateur de mode est resté attaché à Limoges, où il a passé une partie de son enfance, et où il revient régulièrement. En 2015, lors d'un passage dans la capitale limousine, il avait reçu la médaille de la ville de Limoges des mains d'Emile-Roger Lombertie.

Il sera bien sûr présent lors de l'inauguration du futur square Jeanne-Blanche de Castelbajac, envisagée début juillet à l'occasion du festival de street art.
Le couturier aurait l'ambition de réunir les anciennes ouvrières de l'entreprise de sa mère, avec qui il est en train de reprendre contact.

Un mini-événement dans l'univers de la mode qui s'annonce à Limoges, début juillet...