Une cinquantaine de réfugiés ukrainiens accueillis en Haute-Vienne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Milon et Marine Guigné.

48 Ukrainiens sont arrivés jeudi 10 mars 2022 tard dans la soirée à Nouic dans le nord de la Haute-Vienne. Ils vont être logés et aidés dans une dizaine de communes du département. Rencontre avec deux mères de famille et leurs trois enfants.

Un car qui a convoyé en Ukraine des dons de particuliers est revenu à 23 heures jeudi 10 mars à Nouic avec 48 Ukrainiens, principalement des femmes et leurs enfants qui ont fui la guerre dans leur pays.

Le bus était affrété par deux familles haut-viennoises ayant des attaches avec l'Ukraine.

Parmi les réfugiés, Olga, Tatiana, et leurs trois filles (deux adolescentes et une fillette de quatre ans), désormais accueillies à Magnac-Laval. Le maire est admiratif de leur  courage.

"Elles ont fait 9 heures de voyage de Kiev jusqu'à la frontière puis 31 heures de bus jusqu'à Nouic. Il y a 48 heures, elles étaient chez elles. On part tous maintenant dans l'inconnu" dit Xavier Guibert.

Ces deux mères de familles, ont fui, leur ville près de la capitale, où elles travaillaient dans un magasin. Leurs parents âgés sont restés au pays et leurs maris comme tous les hommes ont été mobilisés pour combattre.

"J'habite à Novipetrivment. Le 24 février, je suis allée travailler, et les bombardements ont commencé, j'ai dû rassembler mes affaires, et partir" indique Olga, 41 ans.  

Les autres Ukrainiens vont être dirigés vers une dizaine de communes du département. "Il y a notamment le Palais-sur-Vienne, Janailhac, St-Sornin-Leulac, Val-d'Issoire, le Dorat ou les Cars, ma commune" détaille Stéphane Delautrette,  président de l'association des maires de la Haute-Vienne qui avait lancé début mars un appel à la solidarité aux communes.

"Au-delà de l'accueil, il faudra les aider pour les démarches administratives, un accès à l'école mais les gens arrivent traumatisés et ne parlent pas notre langue".

La liste des communes se portant volontaires s'allonge, chaque jour, en parallèle de nombreuses actions solidaires portées par le monde associatif, mais aussi par des particuliers.

Futur accueil à Limoges

Par ailleurs, ce vendredi 11 mars, la commune de Limoges a fait savoir qu'elle allait mettre à disposition les locaux de l’ancien EHPAD Marcel-Faure pour héberger d'autres Ukrainiens accueillis sur le sol français. Le site a été retenu par l’État. La ville l’aménage actuellement afin qu’il puisse être opérationnel prochainement.  

"Grâce à la très forte mobilisation citoyenne, les dons de vêtements et chaussures Adulte et enfant ne sont plus nécessaires" indique la ville qui invite toutefois les Limougeauds et les entreprises à venir déposer les fournitures suivantes : linge de toilette, bouilloire, cafetière, micro-onde, chauffe-biberon, biberon, matériels de ménage (aspirateurs...) et des jeux et jouets.  

Les dons sont à déposer dans le hall de l’hôtel de ville jusqu’au vendredi 18 mars, aux horaires suivants : du lundi au vendredi de 8h30 à 16h et le samedi de 8h à 12h. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité