Guerre en Ukraine : pour accueillir les réfugiés ukrainiens, les autorités s’organisent avec de nouvelles plateformes nationales

Après un vaste élan de solidarité, un peu partout en France, suite à l’invasion russe en Ukraine le 24 février dernier, le gouvernement ouvre ce jeudi 10 mars une cellule interministérielle de crise. Elle devra permettre de "coordonner" le processus d’accueil des réfugiés ukrainiens sur l’ensemble du territoire : exemple dans le Limousin.

Deux semaines se sont écoulées depuis le début de la guerre en Ukraine. Le gouvernement cherche maintenant à mutualiser le grand nombre initiatives individuelles mises en place pour accueillir ces populations. Dans ce but, jeudi 10 mars, une cellule interministérielle de crise sur l’accueil des personnes fuyant le conflit en Ukraine a vu le jour. Elle aura pour but de "coordonner" et "d’anticiper" l’arrivée de ces populations en France, selon les déclarations de la ministre déléguée à la citoyenneté, Marlène Schiappa à l'AFP. Voici la procédure et les plateformes mises place par l’Etat. 

Proposer un hébergement 

Conformément aux directives gouvernementales, les préfectures s’organisent pour élaborer avec les élus locaux un dispositif de recensement des possibilités d’accueil dans leur département.

  • Contacter sa commune 

Ainsi, en Haute-Vienne, dans la Creuse et en Corrèze, toute personne physique ou morale souhaitant proposer un hébergement doit, tout d’abord, se rendre en priorité dans la mairie de sa commune afin de se signaler.

  • S’inscrire sur la plateforme nationale 

Une fois ce recensement effectué, il faut obligatoirement inscrire son logement sur l'une des plateformes en ligne crées par le gouvernement.


Si vous êtes un particulier : https://parrainage.refugies.info/
Il faudra se créer un compte, puis, après avoir confirmé son identité, donner un certain nombre d’informations : configuration du logement, nombre de personnes pouvant être accueillies, dates de disponibilité…


Si vous êtes une personne morale (entreprise, association...) : vous devez également vous inscrire en ligne et répondre au même questionnaire via le lien suivant : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/hebergementpersonne-morale-ukraine 

Accompagnement des réfugiés ukrainiens

Dans le schéma inverse cette fois, pour les réfugiés ukrainiens arrivant en France, les préfectures vont mettre en place un guichet destiné à ces populations afin de simplifier là encore la marche à suivre. En Haute-Vienne, il faudra néanmoins impérativement prendre rendez-vous par mail à l’adresse suivante :
pref-etrangers@haute-vienne.gouv.fr

Cela leur permettra de réguler leur situation et d’être guidés pour définir le type de statut qui peut leur être accordés. Ainsi, en plus du droit d’asile, une "protection temporaire" existe aussi. Ce statut, un peu particulier, permet l’accès à un droit de séjour renouvelable pour trois années, plus accessible, et qui n’empêche pas le retour en Ukraine si la personne le souhaite. Ce système doit aussi leur ouvrir l’accès au travail ou encore à la protection santé.

D’autres informations à destination des réfugiés ukrainiens sont également disponibles en langue ukrainienne sur le site https://parrainage.refugies.info/ukraine/

Associations en lien avec la préfecture 

Nombre d’associations œuvrent pour venir en aide à l’Ukraine, parmi elles, certaines ont été désignées par les préfectures pour des tâches précises.

Les associations AUDACIA en Haute-Vienne et Viltaïs en Corrèze qui sont spécialisés dans les missions d’accueil, d’hébergement et plus généralement de réinsertion, vont ainsi être chargées d’évaluer les besoins et le suivi des Ukrainiens. Elles devraient aussi être en mesure de leurs venir en aide pour leurs démarches administratives.

Enfin, si dans un premier temps tous les types de dons étaient récoltés, le gouvernement et les associations expliquent aujourd’hui favoriser les apports financiers. Cet argent permettra de subvenir plus précisément aux types de besoins prioritaires. 


Cet article dresse un état des lieux des démarches à suivre à la date du 10 mars 2022. La situation évoluant rapidement les informations relayées ci-dessus sont donc susceptibles de changer.   

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité