Une spirale de la violence : le meurtrier de Radouane Souab condamné à 18 ans de prison à Limoges

Khelifa Tlemsani a été condamné pour avoir porté deux coups de couteau mortels à Radouane Souab en 2020. Dans ce troisième et dernier jour de procès pour meurtre dans le quartier des Coutures à Limoges, l'avocat général avait requis une peine de quinze ans de réclusion criminelle devant la cour d'assises de la Haute-Vienne.

Khelifa Tlemsani a donc été condamné à 18 ans de réclusion par la cour d'assises de la Haute-Vienne. Une peine au-delà des réquisitions de début de soirée : quinze ans de prison avaient été réclamés envers l'accusé pour avoir tué le jeune Radouane Souab de deux coups de couteau en juillet 2020. 

Khelifa Tlemsani dispose de dix jours pour faire appel. Mais cet appel ne semble pas envisagé ce vendredi soir, selon nos informations. 

Pour ce troisième et dernier jour de procès devant la cour d'assises de Limoges, la salle d'audience a été parcourue d'une vive émotion. "Je ne comprends pas comment on en est arrivé là" souffle la sœur de la victime, Sonia. Elle et sa mère décrivent un frère et un fils aimant, plein de joie de vivre, qui commençait à peine sa vie d’adulte.

L'accusé a présenté ses excuses

Sonia affirme avoir été approchée sur les réseaux sociaux par le petit frère de l’accusé. "Je pense qu’il était frustré que je ne réponde pas à ces messages", explique-t-elle. 

S'ensuivent des insultes, des menaces, des bagarres entre les deux fratries. Une irrémédiable spirale de violence qui ne s’achèvera qu’avec la mort de Radouane, en juillet 2020. 

L’accusé, tête baissée, présente ses excuses à la famille pour la première fois. "Je ne sais pas comment je me suis retrouvé dans cette situation, confie Khelifa Tlemsani. C’est un cauchemar."

Trois ans après les faits, il semble toujours avoir du mal à réaliser.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité