VIDÉO. On retient son souffle avec Margotte Landry-Bryzmann, vétérinaire et apnéiste

durée de la vidéo : 00h03mn16s
Margotte Landry Bryzmann est membre du Club Subaquatique de Limoges. Cette vétérinaire haut-viennoise pratique ce sport très particulier depuis 7 ans et compte parmi les 10 meilleures françaises de sa discipline : l'apnée dynamique. ©France 3 Limousin

Margotte Landry-Bryzmann est membre du Club Subaquatique de Limoges. Cette vétérinaire haut-viennoise pratique ce sport très particulier depuis 7 ans et compte parmi les 10 meilleures françaises de sa discipline : l'apnée dynamique.

Margotte Landry-Bryzmann parle toujours de sa discipline avec passion : "Quand on commence à être vraiment bien en apnée, on est presque en état d’hypnose, on arrête de réfléchir ; on est juste concentré sur des sensations intérieures qui sont très très agréables."

Sous l’eau, l’apnéiste part à la recherche d’un état cérébral modifié, méditatif, proche de l’endormissement. Sur un fil, elle doit atteindre une harmonie entre corps et esprit, dans un sport où il faut arrêter de penser et de respirer : "Je ne m’attendais pas du tout à trouver du plaisir et du confort dans le simple fait d’arrêter de respirer. C’est extrêmement agréable."

De l'apnée aux soins des animaux

Une philosophie de la lenteur et de l’introspection qu’elle applique dans son autre passion : son métier de vétérinaire. Margotte pratique également l’ostéopathie sur les animaux : "On va vraiment dans la profondeur des choses. Ce sont deux pratiques qui nécessitent beaucoup de bienveillance envers soi-même et envers les autres."

Cette douceur et ce calme contrastent avec la personnalité de l’énergique jeune femme, toujours en action. D’ailleurs, jamais elle n’aurait pensé aimer l’apnée. Mais un jour, son mari lui propose de le suivre à un entraînement.

Compétition

Le déclic est tel que leur passion commune prend de l’ampleur dans leur vie. En loisirs et en compétition : avide de défis, Margotte Landry-Bryzmann est sélectionnée en mai dernier aux championnats de France. 

Dans sa discipline, l’apnée dynamique avec monopalme, où le but est de parcourir la plus grande distance sans respirer, elle atteint 145 mètres et une 7ᵉ place. Aujourd’hui, bien sûr, elle veut aller plus loin :

L’objectif de l’année, c’est de toucher les 150 m. Ça peut paraître une toute petite augmentation, juste 5 mètres, mais à partir d’une certaine distance, chaque mètre commence à être difficile à aller chercher.

Margotte Landry-Bryzmann

Club Subaquatique de Limoges

Poumons pleins, tête vide, Margotte Landry Bryzmann explore toujours un peu plus les forces du corps et de l’esprit, au fil de ses ondulations hypnotiques.