La messe du premier mai à Saint-Nicolas-Courbefy

C’est une tradition peut-être moins connu que celles des défilés ou du muguet, mais chaque premier mai une messe est célébrée dans la chapelle de Saint-Nicolas-Courbefy, dans le sud de la Haute-Vienne.
 
La messe du premier mai à Saint-Nicolas-Courbefy, dédiée à Saint Eutrope, célébrée cette année par Mgr Bozzo, l’Évêque de Limoges.
La messe du premier mai à Saint-Nicolas-Courbefy, dédiée à Saint Eutrope, célébrée cette année par Mgr Bozzo, l’Évêque de Limoges. © Cécile Descubes/France 3 Limousin
Le 30 avril, c’est la Saint Eutrope, du nom du premier évêque de Saintes, qui aurait vécu entre les IIIèmes et IVèmes siècles.
Si l’on sait peu de choses de lui, son culte est néanmoins tenace dans plusieurs provinces…

Et notamment dans le sud de la Haute-Vienne, à Saint-Nicolas-Courbefy, qui célèbre, chaque 1er mai, une messe dédiée à Eutrope.

Cette année, l’évêque de Limoges, Mgr Bozzo, avait même fait le déplacement, pour célébrer l’eucharistie, dans la petite chapelle éponyme du hameau.

Mais ce n’est pas la seule tradition de cette messe du premier mai.

A sa sortie, une partie des paroissiens effectue en effet une descente de quelques centaines de mètres, vers trois fontaines, trois Bonnes Fontaines !
Et cela, car on leur prête des vertus miraculeuses.

La première serait en effet censée tout arranger, à commencer par les problèmes de stérilité !
La deuxième serait divine pour les maux de dents.
La troisième souveraine pour les rhumatismes.

Des croyances païennes bien ancrées, dans ce Limousin laïc et dévot tout à la fois !
La messe du premier mai à Saint-Nicolas-Courbefy

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société tradition sorties et loisirs insolite