• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Paroles d'ancien : Claude Berton, un dessinateur “à 200 km/h”

Ses premières voitures ont été dessinées à ses 4 ans.
Ses premières voitures ont été dessinées à ses 4 ans.

Pilote automobile et dessinateur ou dessinateur de voitures, ne cherchez pas le sens, Claude Berton mêle ces deux univers depuis son plus jeune âge. Portrait d’un rêveur à quatre roues.

Par Charles Lemercier

Parisien. Né en 1936 à Montreuil. Il dessine dès ses « quatre ou cinq ans ». Déjà des voitures. L’école, très peu pour lui, il ne termine pas sa seconde au lycée. Ce qui ne l’empêche pas d’entrer à l’école des Beaux-Arts après l’obtention d’un diplôme d’esthétique industrielle. Professeur de dessin, enfin stable, il devient pilote automobile allant jusqu’à glaner deux titres de champion de France dans les années 1970.

Je vis dans un rêve. La réalité, j’essaye de l’échapper.

L’homme réunit alors ses deux passions, le dessin et les voitures. Il les mêle même en les dessinant au pastel pour « donner une impression de vitesse ». Ses dessins sont d'abord vendus aux pilotes.

Je vivais à 200 km/h. Je me pose très peu de questions. Je me lève à 6 h 30 et dessine tous les jours.

Une journée sans dessin ? A 83 ans, la question ne se pose toujours pas.
 
Potrait : Claude Berton, dessinateur et pilote auto
C'est un rêveur qui a réunit ses deux passions jusqu'à les mélanger. Portrait de Camille Chignac et d'André Abalo.

A lire aussi

Sur le même sujet

Soirée de clôture du festival Au Fil du Son à Civray

Les + Lus