Privées du salon de l'agriculture, les fermes ouvrent leurs portes

A défaut de salon de l'agriculture qui aurait dû ouvrir ce 27 février 2021 à Paris, la Confédération paysanne organise une opération portes ouvertes partout en France. 3 fermes du Limousin  y participent pour faire découvrir le travail des agriculteurs et des éleveurs

Portes ouvertes dans les fermes en Haute-Vienne pour faire connaître le travail des éleveurs
Portes ouvertes dans les fermes en Haute-Vienne pour faire connaître le travail des éleveurs © Frédérique Bordes F3 Limousin

Le décor est quand même plus bucolique que la porte de Versailles à Paris. Mais les enseignements sont assez comparables dans cette ferme pédagogique haut-viennoise.

Pour la responsable de cette ferme pédagogique bio "Les Sabots de Laine", Cécile Brunet-Maisonnier, qui élève 90 brebis, l'enjeu reste majeur : entretenir le lien de la population avec le monde agricole  Communiquer sur ce que nous avons dans notre assiette est important, les agriculteurs ont un rôle primordial sur notre alimentation

Ici un lapin, là un canard ou un agneau... les visiteurs du jour ne sont pas vraiment des habitués du salon parisien, mais c'est bien volontiers qu'ils profitent de ces portes ouvertes près de chez eux, question de permettre aux enfants d'avoir quelques souvenirs d'enfance.

"D’être sur le terrain directement c’est encore mieux, on a tout ce qu’il faut sur notre territoire, pas besoin de monter à la capitale !

Portes ouvertes dans les fermes privées de salon de l'agriculture pour cause de covid

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie covid-19 santé société